samedi, mars 31, 2007

 

That's all we've got.

"Pushing thru the market square, so many mothers sighing. News had just come over, we had five years left to cry in. News guy wept and told us, earth was really dying. Cried so much his face was wet, then I knew he was not lying. I heard telephones, opera house, favourite melodies. I saw boys, toys electric irons and t.v.s. My brain hurt like a warehouse, it had no room to spare. I had to cram so many things to store everything in there. And all the fat-skinny people, and all the tall-short people. And all the nobody people, and all the somebody people. I never thought I'd need so many people. A girl my age went off her head, hit some tiny children. If the black hadnt a-pulled her off, I think she would have killed them. A soldier with a broken arm, fixed his stare to the wheels of a cadillac. A cop knelt and kissed the feet of a priest, and a queer threw up at the sight of that. I think I saw you in an ice-cream parlour, drinking milk shakes cold and long. Smiling and waving and looking so fine, dont think. You knew you were in this song. And it was cold and it rained so I felt like an actor. And I thought of ma and I wanted to get back there. Your face, your race, the way that you talk. I kiss you, youre beautiful, I want you to walk. We've got five years, my brain hurts a lot. We've got five years, stuck on my eyes. Five years, what a surprise. Five years, thats all we've got. Five years."

jeudi, mars 29, 2007

 

UFO 4 free (ou GEIPAN dans la lune).

"Objectif : transparence. Le Centre national de la recherche spatiale (Cnes) a mis en ligne jeudi les archives du Geipan, le groupe d'études et d'informations sur les phénomènes aérospatiaux non-identifiés. Parmi ces phénomènes non identifiés, l'étrange "rencontre rapprochée du 3e type" à Cussac (Cantal), en 1967. Le 29 août, deux enfants qui gardent des vaches dans un pré aperçoivent "quatre petits êtres noirs d'environ 1,20 m", "à proximité d'une sphère posée sur l'herbe", explique le Cnes. "Oh, il y a des enfants noirs !", crie le garçon de 13 ans à sa sœur, âgée de 9 ans. C'est alors que "les êtres insolites s'agitent et s'élèvent dans les airs pour rentrer dans la sphère par le haut et la tête la première". Un "retardataire" s'élancera dans le ciel pour rejoindre la sphère déjà au-dessus de la cime des arbres. La sphère monte silencieusement en spirale, devenant de plus en plus brillante avant de disparaître rapidement dans un sifflement. Subsistent une forte odeur de soufre et un dessèchement de l'herbe sur le lieu du décollage, comme le constateront les gendarmes ultérieurement. Le témoignage des enfants, apeurés, est corroboré par le garde-champêtre, qui n'a pas vu la sphère mais a entendu le sifflement et senti l'odeur de soufre. Le Gepan, ancêtre du Geipan, mènera une seconde enquête onze ans après les faits sans parvenir à expliquer le phénomène. Et le Cnes d'indiquer en 2007 : "Aucune explication rationnelle n'a été donnée à ce jour de cette rencontre exceptionnelle entre des enfants et des êtres insolites dont il est impossible de nier le comportement intelligent et semblant disposer d'une technologie qui nous est inconnue". Cette affaire étrange fait partie des phénomènes non identifiés ou difficilement explicables "malgré une très bonne collecte d'informations et des témoignages crédibles", selon Jacques Patenet, responsable du Geipan. Ce type de cas représente 28% de l'ensemble des cas d'observations traités par le Geipan. Il y a également des phénomènes non identifiables, faute de données (30% du total) ; des phénomènes probablement identifiés, pour lesquels le Geipan a "des intimes convictions mais sans preuves" (33%) ; et enfin, des phénomènes parfaitement identifiés et explicables (9%). Pour l'instant, seules les archives des 20 dernières années ont été mises en ligne, soit 400 cas. Mais les dossiers du service, constitués de 100.000 documents (le premier remontant à 1937), concernent un total de 1600 cas et 6000 témoignages. A terme, tous seront mis en ligne, y compris les photos et films collectés. L'essentiel de ces documents est constitué de procès-verbaux établis par les gendarmes et de comptes-rendus de pilotes et de contrôleurs aériens Deuxième affaire inexpliquée : le 28 janvier 1994, un Airbus A300 reliant Nice à Londres survole la région parisienne. Altitude : 11.900 m. Vitesse : 650 km/h. Le chef stewart signale alors au commandant de bord "un phénomène qui fait penser à un ballon météorologique". "C'est un grand disque brun-rouge dont la forme est constamment changeant dont l'altitude est estimée à 10.500 m (...) et qui semble de très grande taille", détaille le Cnes. Durée de la "rencontre" : une minute. Le pilote qui, comme le copilote, a vu le phénomène ne témoignera pas avant février 1997, "sans doute par crainte du ridicule". L'enquête durera trois ans. Il y a "corrélation absolue entre la signature radar et le phénomène observé". Lequel, qualifié d'"exceptionnel", "n'est pas expliqué à ce jour et laisse la porte ouverte à toutes les hypothèses". (1) Le Geipan est doté d'un comité de pilotage qui intègre des représentants du Cnes bien sûr mais aussi de la gendarmerie nationale, de la police, de la sécurité civile, de l'aviation civile, de l'armée de l'air, de Météo-France et de scientifiques."

 

Qui est-il ?


Le Chevalier Blanc
envoyé par Tristesire

 

Bcity E.P.K (v.Walkman shaman)

Tiens ben quand on parle du loup, je viens de reçevoir le premier colis de Sony BMG. Bon il n'y à pas que du bon mais il y a du lourd (trop ?). Il y a bien sûr le "de l'autre côté" de Pierre Guimard (dont on aura l'occasion de reparler un peu plus tard dans ces lignes), l'"aphabet prison" de Pleymo qui doit pas se vendre trés bien car comme nouveauté vous repassez, puisqu'il est sorti en octobre 2006 et que la tournée est quasiment terminée, "la folie douce" le dernier Elista produit par les mecs de M83 et Dimitri Tikovoî (voir itw avec Thomas un peu plus bas) les deux seules nouveautés interessantes sont le formidable album "bring it on" du quatuor belge Goose qui est sorti le 19-03 et le futur Travis avec "the boy with no name" qui sortira le 07 mai prochain et qui est bien plus creusé que les deux derniers opus. Pas grand chose à se mettre sous la dent donc. Les majors seraient t'elles frileuses ? Heureusement qu'il reste les petits labels teigneux pour produire de la musique qui rend invincible.

 

Chopin/Alliage/Barry/Donna.


Could It Be Magic -
envoyé par Barry

 

Bcity E.P.K (v.le temps qui cours).

Après avoir écumé tous les petits labels courageux (kitsune, Edbanger, Od records, Coming Soon etc…) qui nous soutiennent et qui sont nos partenaires depuis un bon bout de temps maintenant j’avais pas réussi à accrocher une major et ben c’est chose faite : Sony BMG souhaite faire un bout de route avec nous. Et ça c’est une bonne nouvelle. Tout ça graçe au phoner de Pierre Guimard…Les quelques éclaircies d’hier en fin d’après midi m’ont permis de faire mon premier jogg sous le soleil et ça, ça n’a pas de prix. Je crois que je ferais un paquet de kilomètres pour cette sensation. Comme je serais prêt à pas mal de concessions pour toutes ces autres sensations… Manger un plein bol de fraises, un gratin dauphinois de moumoune, un apéro caouette avec quelques amis, un sourire qui fait chaud dedans par quelqu’un qui porte si bien la douceur…Bientôt c'est le printemps qui nous emportera, vivement qu’on goûte une peu la vraie vie version 2007, pour voir quel goût elle à… Comme dirait Barry Manilow "Could it be magic ?"

 

Seven seas.


Sparrow is back
envoyé par Tortuga


mercredi, mars 28, 2007

 

Les 12 salopards.

www.politest.fr ou http://www.quelcandidat.com/quel-candidat-vous-ressemble.php
Merci Alec c'est malin maintenant j’ose pas dire quel candidat me ressemble… Message à l’attention du forum de Michal : L’interview sera en ligne à partir de Lundi prochain désolé pour le retard dû à des problèmes de connections.

 

Bcity E.P.K (v.Lo Lieh est un porc)

Ah la la encore un belle tranche de rire hier soir sur M6 avec nos chers candidats du Pékin Express. Bon ben ça ils ne pouvaient pas le savoir que les petits chinois crachaient partout ... Et que je manque de te faire un petit renard dans la voiture parce que le local pue grave de la gueule. Et que je préfère dormir dehors parce qu’à l’intérieur ça grouille de cafards. Et que je t’envoie chier tout le monde parce que personne n’a jamais vu des occidentaux et que même la télévision locale est là pour filmer l’évènement alors que toi t’as juste envie de mourir…Moi ben ça y est je suis à fond dans le truc. Cécilie, quel dommage à dû pêter la rotule de son doux papa pour rentrer en France "non sans déconner, bon j’aurais pas dû venir…avec mon père. Non c’est vrai, cette raclure me freine, il comprends rien, on passe pour des nazes, je lui collerais des claques…Non sérieux, là j’ai juste envie de dire: vas y c'est bon Papa ferme ta gueule". C’est donc un couple star qui quitte la compétition par la petite porte. Heureusement qu’il y a encore Sefora et sa maman pas du tout castratrice que l’on voit dans le magnéto bio sortir une belle phrase du genre "non il n’y aura pas de relation mère-fille dans cette épreuve je pense que ça va aller au-delà" et que l’on voit hurler à la mort le nom de sa fille de l’autre côté du bus à chaque fois que cette dernière à le malheur de s’énerver un tant soit peu… Comme vous avez certainement pu le constater j’ai eu quelques soucis avec mes putains de pages perso (de merde) et mon fournisseur d’accès (de merde) mais j’ai réussi à trouver un nouveau fournisseur (graçe à l’aide d’un technicien de la hot line du premier fournisseur ce qui est quand même un comble ça donnait d'ailleurs à peu prés "non ! non ! ne venez pas chez nous c’est de la merde, d’ailleurs moi-même j’ai un site et je suis chez les autres…" Et aussi grâce à Hunch qui sait corriger un ordinateur quand celui-ci devient vraiment récalcitrant. Donc je pense que les itw seront plus vite en ligne et une nouvelle playlist est d'ores et déja rentrée dans la déjà trés poussiéreuse Radio blog qui avait bien besoin d’un sérieux coup de peinture. Alors pour vous ces quelques titres et encore toutes nos excuses. Cazals, Dead disco, Enter Shivari, Freeform five, Little man tate, MSTRKRFT, Simian, the radio dept, These new puritans, Tom Wek, White rose movement, CSS, Monster hospital, Oh no oh my, Faithless, The lovely feathers, Deftones, The world domination, Tokyo police club, Vhs or Beta.

mardi, mars 27, 2007

 

Sober in prison sex.


live atponoma
envoyé par MJK

 

Bcity E.P.K (v."mon dieu c'est horrible")

J’ai pas mal de pics de fréquentations ce mois ci sur ce blog et vraisemblablement pour de mauvaises raisons. Aujourd’hui j’ai plus que jamais le sentiment qu’on vient ici pour contrôler ce que je dis, pour s’insurger, s’indigner puis vite on va montrer à tous les collègues Que oh lala pas bien vraiment c’est une insulte mon dieu mais brûlez ce maudit Damoon… On vérifie si ce que je raconte est conforme aux règles de la bienséance, tout ça m’emmerde…Par contre ce que j’arrive pas à capter : Si vous ne m’aimez pas : pourquoi continuez vous à venir ici ? Masochistes ? Je pense à deux trois personnes en particuliers dont vous savez très bien que je vous aime pas…Ca me rappelle la blague du film "rire & châtiment" sur l’ours bleu entendu hier soir dans ce petit film sans prétention où je croyais m’emmerder à mourir alors que non, en fait pas du tout. Sans être très fin, on ne tombe jamais dans le lourdingue, Madame Garcia à la réalisation s’en sort pas trop mal, même plutôt assez bien pour un premier film… Et dans le genre malédiction Garcia fait un David Nollande avec un peu plus de reliefs… Alors mon petit Damoon ? Pourquoi nous arrêter en si bon chemin ? Qui y a-t-il en seconde partie de soirée ? "Abîmes" ben, banco alors. Ca fait un moment que je voulais de le voir ce petit film, il se traîne une assez bonne réputation et même s’il n’y existe pas pire claustrophobe que moi je dois avouer que j’aime bien les sous marins surtout depuis le film Das boot Alors voyons, voyons… Ben au final c’est pas mal, pas flippant pour deux sous mais pas mal. En revanche tout le monde se glose sur ce David Two..Machin chose auteur du scénar…Mais je vois pas ce qu’il y a de glorieux dans cette histoire ectoplasmique complètement farfelue et son capitaine revenant (bouh qu’il est méchant). Perso je suis pas grand fan des fantômes et même à toutes les sauces, sur terre ou dans l’air (en l’occurrence ici : sous l’eau), ça ne me provoque guère de tremblements… Bon là : le noir, quelques bruits… Bof bof tout ça… Et puisque nous somme entre nous (comme dirait Chimène) : quand il y a un mignon petit équipage à décimer, rien ne vaux un bon gros monstre venu de chais pas d’où pour m’étriper tout ça de bon cœur…
Les fantômes ça fait des chichis…

 

Ticisse.


Gunther
envoyé par enquilraymond

 

Bcity E.P.K (v.living dead boy).

Ces temps-ci je suis plutôt d’humeur maussade, "pas glop" quoi, je sais fichtrement pas pourquoi je me traîne ce "chais pas ce que j’ai" depuis quelques jours... bof, je pense que ça devrait passer avec les beaux jours qui se profilent à l’horizon. Les locaux sont formidables, vous leurs donnez un seul rayon de soleil et ils vous sortent le t-shirt, la jupe raz-le-bonbon et la crème solaire qui va avec… Point trop n’en faut. A vous dirais-je Maman ce qui cause mon tourment c’est que lorsque je parle de loisirs sous un magnifique ciel bleu encore faudrait t’il que j’arrive enfin à m’y glisser. Gérer le temps et les retards, comme dirait le lapin Duracel ou celui d’Alice aux pays des desserts locaux en pâtes à gâteaux. Humm… bronzer à poil sous un palmier les doigts de pieds en éventail et boire une pina colada (je ne sais pas ce que c’est mais le nom m’a toujours intrigué) dans le port de Puerto Vallarta (je sais pas où c’est mais le bateau de la croisière s’amuse y fait toujours une escale). J’ai envie de faire pêter du cliché Ray Ban avec une bimbo peroxydée à mes genoux… Envie de me noyer dans une eau salée, me faire brouter la fesse gauche par une limousine grassouillette et caracoler en tête du mont Ventou. Pour l’instant rien de tout cela je colle, je boucle, je tamponne, je duplique, j’installe, je pose, je tire, je serre des paluches et je corporate myself comme c’est pas dieu possible… Je baranne et sourire banane en série sur des têtes grises. De la luminothérapie vous devriez faire. Des survitaminés de la connerie en barre adeptes de la cure de Mélisse par le truchement (chaud à caser celui là) des surdoses de Magnésium gambadent de siestes en siestes. Des quadras fans de desserts se désistent ou plutôt devrais-je dire se chient dessus alors qu’ils promettaient monts et desserts locaux à des dirigeants de radio… Alors, comme à chaque fois, c'est Damoon qui monte au créneau et annonce la couleur de la triste et cruelle réalité… C’est pénible à la longue les blablateurs wahwahteurs qui ne tiennent jamais leurs promesses…

lundi, mars 26, 2007

 

Les choristes.


march of the pigs
envoyé par lullaby

 

Bcity E.P.K (v. huntin' low)

On se doute pas mais la grande presse musicale balaie à mort le net à la recherche de tout ce qui se fait, tout ce qui se dit sur quasiment tout. Ce matin aux toilettes je lisais un magazine plutôt pas trop mal fichu sur l’esprit des femmes et je me suis surpris à trouver certains articles vachement intéressants. Il y avait un article sur ces blogs qui avaient rendu des gens célèbres… cette femme de 40 ans devenu critique gastronomique sur le tard grâce à ses chroniques, Laure, 28 ans, reçoit le commentaire suivant sur son dernier post : "Vous avez un backstage pour vous pour le concert des Libertines si vous le chroniquez ici" signé Philippe Manœuvre. Deux mois après elle était à bord d’un avion à destination de Los Angeles pour rencontrer le groupe Franz Ferdinand, depuis elle a lâché son blog et signé son contrat pour le magazine. Je commence à savoir comment ces grands médias (presse, radio & télévision) fonctionnent. L’information ne part pas du haut de la pyramide comme on veux bien nous le faire croire à coup de brushs & paillettes mais bien d’en bas que ce soit du plus petit journal local à la plus grosse des machines. Alors là, une seule question brûle vos lèvres : Comment ? Damoon tu lis au toilettes ? Ba vi hein ! mais toi aussi je te signale... Hier c’était ma journée zombie, vautré devant mon téléviseur toute l’après midi du coup j'ai regardé "La chambre du fils" d’Alex de la Iglesia tiré de la collection "Peliculas para no dormir" film très court à peine plus d’une heure mais vraiment redoutable du début à la fin. Pitch bien flippant : un nouveau papa achète un babyonline pour observer les gazous de bébé depuis son lit et découvre que quelqu’un est assis à côté du môme toutes les nuits…Brrr... Hier soir ç’était : regarder pour la trentième fois l’auberge espagnole [tapez 1], comme chaque semaine quand il ne reste plus aucun espoir Hertzien : Zone Interdite [tapez 2]. Du coup j’ai regardé "La Science des rêves". Alors que dire de ce film ? le pitch est bon, les acteurs sont bons, le réalisateur est bon mais la mayonnaise ne prends pas… Autant son univers de bric et de broc, collé à trois bouts de ficelles fonctionne du tonnerre de dieu sur un clip de 2mn autant sur 1h45 c’est carrement casse couille… Alors bien sûr on reconnaît plein de trucs au passage, les clins d’oeils aux White stripes, à Fat boy slim etc…Alors bien sûr, le gars est doué pour l’image et il n’en reste pas moins une valeur sure sur le plan artistique, il sort quand même quelques bonnes idées avec notamment cette machine à remonter le temps d’une seconde. J'aurais adoré aimer ce film mais malheureusement je suis passé complètement à côté…Ceci dit la version B (sorte de director’s cut qui n’en est pas un) est nettement plus intéressante que la version A…L’histoire est beaucoup plus sombre, l’atmosphère et le ton ne sont pas les mêmes et le tout est bien plus efficace sur 1h00 (la version A a sans doute 45mn de trop…), vu également "Maciste et les filles de la vallée", derniers péplums de la collection Fabbri, ça me fait halluciner de voir que c’est Canal qui à les droits de toutes ces perles (sans doute en vue d'une éventuelle diffusion dans le cadre des cinémas de quartiers) mais jamais diffusés, bon ça va pas pisser très loin mais qu’est ce que c’est bien… Trouvé aussi un bouquin à 5€ sur les provocs de Gainsbourg (Je suis né sous une bonne étoile. Jaune). J’étais fâché avec Nine inch Nails depuis un petit moment car terriblement déçu par le dernier album alors que le virage artistique amorcé par "the fragile" m’avais enormement intéressé mais j’étais tout de même très curieux de voir ce que donnait le line up actuel sur scène et puis j’étais assez intrigué par toutes ces remarques sur la puissance des shows et d'hypothétiques prestations scéniques fulgurantes… Ben je ne dirais qu'une seule chose : Bravo…. Ouah ! la claque ce DVD putain ! pendant deux heures j’ai Ed Bangé comme un crétin devant ma télé sur un Reznor Rasé (tiens elle est marrante cette phrase un "Reznor rasé" c’est comme ta touffe m’étouffes…C’est rigolo…) Un Trent dynamiteur, option "cou de taureau tout transpirant" le groupe maraude dans tous les coins glauques et pète sous la langue à chaque classique, quel bonheur d’entendre ce "March of the Pigs" couillu comme un caribou, lourd comme un bombardier, "You fuckin’ pigs" crache Reznor et le public de répondre "Yeaaah !!!"Sont cons ces fans... Et là vous allez me dire : "Mais Damoon, tu lis aux toilettes ?"

dimanche, mars 25, 2007

 

Interview Pierre Mathieu.



















 

Interview Sylvain Vanot.

























samedi, mars 24, 2007

 

Interview Elista
















 

Interview La grande Sophie.
















 

Grendizer VS Mazinger.


Grendizer
envoyé par maxouhino

 

Tifo U.F.O


Grendizer les coulisses du film
envoyé par video20061975

vendredi, mars 23, 2007

 

Cross & Fire.


 

Bcity (v. Un fils étrange)

Ces temps ci j'ai tendance à regarder pleins de trucs sans trop de saveurs mais j’avoue que le document sur le M.O.F hier soir était vraiment exceptionnel, nous sommes définitivement très loin du cliché cuisinier ventru-craspec assez limité dont les aisselles puent le graillon. Non, dans le concours du Meilleur ouvrier de France il y a tout sauf ça, juste la "cream" de la "cream". Je suis étonné par la moyenne d’age extraordinairement basse. Le sujet montre bien les enjeux, le stress du chef mais aussi celui des commis et ça c’est plus rare…C’est assez spectaculaire de voir tous ces gens s’agiter faire cent choses à la fois. Pas de place pour le doute, l’approximatif, la moindre hésitation et t'es mort. Non c’etait vraiment intéressant. Je suis toujours autant à genou devant ces types presque des sorciers devant des formules magiques, potassant des grimoires à la recherche de la pincée d’épices qui fera toute la différence. J’ai enfin trouvé les Tomb of Dracula que je n’arrivais pas à me procurer… Colan en noir et blanc c’est quand même quelque chose d’exceptionnel, non sans déconner je trouve qu’il y a vraiment un truc de tout à fait remarquable dans son trait. De la même manière que Peter Cushing restera pour toujours à mes yeux le Sherlock Holmes du chien des Baskerville, Dracula ne peut exister en comics que sous le trait de Gene Colan et pourtant des Dracula j’en ai lu des cargaisons. Certaines tentatives même assez réussies notamment chez DC ou plus récemment chez je sais plus quel éditeur sorti chez Vertiges graphic et dessiné (crayonnée devrais-je dire par ce même Colan) malheureusement le trait est hésitant, le personnage est vide, le crayon se perd et l’intrigue aussi, dommage.. Vraiment Tomb of Dracula est une réussite du Marvel comics group et cela pour pleins de raisons. D’abord parce qu’on y retrouve l’esprit de la Hammer, intact, comme dans du formol, les lieux, les personnages, etc et puis parce qu’il y a un climat politique assez intéressant…Dracula façe aux mortels et au sein des autres vampires, de sa horde, des complots, sa façon de rêgner, de se faire respecter des autres vampires, les trahisons, les renversements, les alliances d’un soir, les compromis, les grands secrets, les liaisons contre natures tout est dit…Et puis les auteurs décrivent tellement bien les nuits brumeuses, les petits matins blafards, l’humidité des châteaux, la douleur de porter une croix et la brûlure du crucifix… Et puis c'est surtout les balbutiements du personnage de Blade par la suite transposé sur grand écran. Je trouve que l’ébauche du personnage est très intéressante bien plus que dans le film et puis ce look 1970 est assez incroyable un Shaft lardés de poignards sous et sur le cuir marron vintage. Et encore je passe le masque Dior… Ok c’est pas fascinant pour tous ceux qui ne lisent pas de Bd mais croyez moi je n’en lit guère plus parce que je trouve que certaines sont royalement connes mais tant de maturité dans une seule et même bd est assez rare je trouve… Vraiment. Dommage qu’il soit devenu si difficile de se procurer cette série en français si ce n’est à travers diverses bouquineries en ligne et encore sous des formats de plus en plus pourris. Un jour faudra que je revienne sur les autres séries du genre le monstre de Frankenstein, la Momie, Morbius et puis une série dont personne ne se souvient et sortie jadis dans la collection "il est minuit..." puis en format poche "les forces de la nuit" toujours dessiné par Gene Colan et vraiment intéressante…Mais tronquée, coupée, morcelée… gâchée…Je trouve que toutes ces séries étaient vraiment l’avant-garde de tout ce qui allait arriver par la suite, cette vague Horror graphic-gothic à savoir les "Swamp thing", "Son of Satan" (nvelle série), Dr Druid (nvelle série), "Hellblazer", "Animal Man" et toutes ces séries "on the edge" (par la suite estampillées Vertigo comme si tout ça pouvait être estampillé, labellisé comme des poulets...) mais avec la petite touche Marvel 70 en plus qui lui donnait un charme fou… J’ai toujours pas vu "la science des rêves" et je ne sais pas du tout ce que ça vaut mais comme je suis très moyennement fan de l’univers de Gondry je ne sais pas si je tente l’achat du DVD ou non…Idem pour "Little miss Sunshine" parfait dans les pages d’un Première ou d’un voici chronique cinéma mais est-ce que ça va plaire à un amateur de chefs d’oeuvres du cinéma engagé et des satires sociales dont les personnages sont des policiers et des extraterretres à Saint Tropez comme dirait Barnabé... Mais après tout est-ce une honte de dire qu’on aime le cinéma populaire ? J’adore le cinéma populaire…

mercredi, mars 21, 2007

 

Fais tourner.

Message de Nicolas Hulot à faire suivre à vos proches :
Bonjour,
Je lance le Pacte écologique avec la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme. Le Pacte vise à placer les enjeux écologiques et climatiques au coeur du débat de l'élection présidentielle. Nous risquons de laisser à nos enfants un terrible héritage, une dette écologique dont nous subissons déjà les premières conséquences. Nous ne pouvons plus attendre pour que les enjeux écologiques et climatiques soient enfin considérés comme une priorité dans notre pays. C’est pourquoi je propose de nous réunir autour d’un Pacte écologique. Ensemble, signons le Pacte écologique et adressons un signal fort aux candidats ! Plus nous serons nombreux à affirmer notre volonté d’agir, plus les enjeux écologiques et climatiques auront une chance de figurer au cœur des débats et de se traduire par des actes concrets. Signez le Pacte écologique :
www.pacte-ecologique-2007.org
Votre soutien est indispensable, chaque signature compte ! Merci par avance pour votre mobilisation à nos côtés.

 

Bcity E.P.K (des corbeaux roses et bleus sur nos plaines)

"Et c’est la raison pour laquelle se donnerait mon vote à Nikro…Nitrola…Karko….vous avez vu c’est amusant je n’arrive pas à prononcer son nom…Enfin vous savez de qui je parle... le nain…" J'exagère à peine... Ah la la... un bon rire ça vaut un bon beef steak… Et puis Ségolène…Elle, par contre, c’est un peu comme un crédit à taux zéro : vous avez la somme écrite en très gros genre 1500 € (au hasard Balthazar) avec un astérisque accolé et puis écrit en tout petit au bas de la feuille (salaire sur la base du brut et pas avant 2012) 2012... ils vont refaire le coup des emplois jeunes, dans le genre si vous voulez etes pérennisés ben va falloir voter pour nous les jeunes... sinon vous retournez dans le caniveau là où on vous a péchés…Ben là c’est un peu pareil mais en plus vicieux, alors les pauvres vous voulez toujours de la thune ? Ben va falloir voter encore pour nous en 2012. Et en 2012 on leurs dira quoi aux smicards ? Que ce n’est pas possible d’augmenter les Smics mais qu’en revanche on va créer des emplois jeunes ? Jusqu’à quand on va continuer à nous prendre pour des cons ? Sans me prononcer sur mon vote, la poste est une tradition familiale et je défendrais toujours le petit personnel.

 

Your home crowd.


Morrissey - Boxers
envoyé par Lullaby 20h00-00h00

 

Bcity E.P.K (v.Everlast..ever)

"Je me fous des records je voulais juste aller jusqu’au bout de mon rêve et faire rêver des milliers d’enfants". C’est joli comme phrase, je trouve qu'elle est bien cette Maud Fontenoy bon après faudrait pas qu’elle parle de ses choix politiques… C’est vrai qu’on a envie de le traire Massimo Gargia. Je viens de regarder Pékin express, j’adore ce truc j’avais déjà bien aimé le premier l’année dernière, mais c’est typiquement tout ce que je ne pourrais jamais faire, je vais pas me la raconter baroudeur, ce n’est absolument pas ma came, Koh lanta tous ces trucs…Pas pour moi, déjà que je suis épais comme un verre de lampe alors une petite bactérie quelque part et je perds 10 kgs en un rien de temps… Il monte sur le ring en Agnès B, sort de Bobigny, affirme avoir peur des coups et c’est pour ça qu’il frappe toujours le premier, droit là où ça fait mal, coaché par Don King, la légende au passé trouble, le mafieux qui à fumé quelques loulous dans sa jeunesse mais qui reste the référence, ça part à la gifle en conférence de presse et le plus marrant c’est qu’il n’y à pas un Sécu capable de les arrêter…Non j’ai pas peur de le dire quitte à me mouiller, sans déconner : Mormeck je l’aime bien ce gars là…Ouah comment je dénonce là…C’est clair que la boxe c’est quand même la classe non sans déconner, Holyfield, Foreman, Tyson "Hell is the bell that will not ring again…" comme dirait Morrissey….

mardi, mars 20, 2007

 

Bcity E.P.K (v.Tassin en cavale).

En fait je crois que les autorités françaises se sont plantées en voulant arrêter Cesare Battisti, elles ont embarquées Henri Guybet en vacances au Brésil. Naomi machin qui se tape des heures à balayer un garage pour avoir balancé son portable au visage d’une aide ménagère. Moi je l’aurais envoyé faire le ménage chez l’aide en question pendant 10 jours et j’aurais marché dans plein de crottes de chien juste comme ça pour déconner… Alors on fait moins sa star Naomi ? Et puis je me demandais s’il y avait des artistes que je n’aime vraiment pas, le premier qui me saute aux yeux c’est Joe Cocker, jamais pu le blairer (sauf quand il était imité par John Belushi) et le second c’est Zucchero, je dois pas aimer les poivreaux bedonnants… J’ai craqué pour la dernière salve de chez Neo, le Norman J Warren est formidable comme les trois autres et contrairement à ce que pense Mad j’ai trouvé ce Giallo "Nue pour l’assassin" bien meilleur que le tir précédent. Enfin c’est perso…Messieurs de chez Neo à quand "Torso" ? "les quatre mouches de velours gris ?" "a woman in a lezard skin ?" "don’t torture a duckling ?" y a du boulot encore pour arriver à la cheville de l’Anchor Bay de M’sieur Lustig.

dimanche, mars 18, 2007

 

Crazykidz.

J’ai enfin compris le trip fluo en lisant un papier dans un vieil inrock (enfin vieux... celui du 05 mars 2007 enfin à notre époque c’est vieux…) Le blog hype par excellence est français et cité par toute la nouvelle scène (de Kitsune en passant par Modular, Justice, Klaxons et autres Ed Banger) il s’appelle fluokids.blogspot.com (ou sous myspace.com/fluokids) Six filles, deux garcons parsemés entre la France, la Suède et l’Angleterre… La playlist d’une génération "Shuffle" Je trouve l’idée formidable, faudrait que l’on tente le truc….

samedi, mars 17, 2007

 

Les coussinets sous les pattes des chats.

Siggi Eggertsson, Ed banger, Kitsune, Justice, Kavinsky, iLLuminati, Akroe et tout le label Institubes, A track, Para one, les mixtapes d’Orgasmic, Mirage, Zephir, Dr Revolt, RedNose Distrikt, Lyrical Tie, Punks jump up, Phones, Revolver, Carabine (Bx), Sixpack, Unshi, Rub n tug, Effervescence (Nantes), DatA, Terry Poison, El-P, Mstrkrft, Leonard de Leonard, Xerak, Don Rimini, Ekler o’Shock, Boys Noize, Sebastian et Ra.

 

People on holidays.


vendredi, mars 16, 2007

 

Bcity E.P.K (v.Le diktat de la mèche).

"Damien ? Ouais c’est Nico ben vous etes où ?" "Ben y a PeaK qui cherche désespérément un endroit pour pisser, il peux même plus parler là… "C’est mort pour l’itw des Klaxons les gars, ils sont assaillis par la presse et les médias, entre le jt de TF1 pour ce week end, MTV et MCM qui tourne autour comme des mouches sur une merde fraîche je vais pas pouvoir les retenir longtemps" "Nico, on pourra la faire en phoner ? Si c’est okay pour eux, t’emmerdes pas, on va un peu traîner avec Will le temps qu’il ait fini de pisser…" Ahh sacré Théâtre Barbey, on en a vu des daubes dans cette foutue salle…Mais j’aime bien l’ambiance qui s’en dégage…Nous arrivons, un peu à la bourre comme d’hab, mais les artistes doivent pas êtes pressés puisque tout le monde est encore dehors à 21h00 alors qu’il est marqué 20h30 sur les invits…Bon passons. Passons également le merchandising fait avec les pieds par un enfant de quatre ans à un prix exorbitant (vous feriez mieux de lire Clark magazine un peu plus souvent) nous entrons dans la salle, juste le temps d’aller nous chercher une bière que les tonnes de crétins à mèches et les petites erasmus excitées hurlent à la mort pour fêter l’arrivée de quatre gamins baptisés les wisted dreams ou un truc dans ce genre, un set toujours trop long dans lequel un ado t-shirt vert pousse de petits cris pendant qu’un saxo "joue" des trucs étranges à côté… J’en profite comme à chaque fois pour évaluer la population locale : Pas plus de vingt ans, en majeure partie étudiante voire étudiante anglaise, habillés comme des roumains. En face de moi j’ai un géant de TF1 qui shoote pour ce week end et à côté une "femme" (enfin je crois) avec la tenue temps X des Bogdanov dans les années 1980 et un blouson vert capitonné et épaulettes en V plus mix entre "when the rain begins to fall" et "comme un ouragan", intéressant, sans nous moquer nous rions tout de même pas mal… Je pense que des blacks qui vendent leurs montres à l’arrache avant le 14 juillet avaient dû passer puisqu’ils avaient tous des trucs fluos hyper toxiques…vous voyez les trucs hyper vilains super ringos qu’achetaient nos parents pour qu’on leurs foutent la paix des soirs de balloches de campagnes avec la seule consigne de pas ficher ça à la bouche…et ben c’est devenu super tendance depuis que le clip est sorti. Il est 22h00 et le concert commence enfin, le groupe arrive : t-shirt Marilyn et I love NYPC –PAUSE- Bon ce qui me fait bizarre à chaque fois que je vois ces groupes monter sur scène c’est de me dire que depuis peu de temps je vais voir des artistes plus jeunes que moi alors qu’autrefois j’allais toujours voir des adultes jouer…enfin des types plus vieux que moi, l’impression de jouer dans la cours des grands en allant au concert alors que là j’ai plus l’impression d’arriver dans une soirée lycéenne –PLAY- Le groupe arrive donc, le synthé est toujours le sosie de Pat "Kimberley Clark" et comme d’hab ils haranguent la foule à grands coups de "r U okay Bodo ?" "If U’r not in Bodo then you'll not coming in" les tubes défilent à une allure vertigineuse, second morceau Atlantis to interzone puis Golden Skans etc…les petites groupies sont en transe et je me fais piétiner les pieds une bonne centaine de fois par leurs petits bonds… Le groupe a vraiment no charisme, le public le sait et s’en accoutume fort bien, il danse même pas en direction de la scène comme s’il était en boite "dans la discothèque" comme dirait le leadeux singer 1 "Okay Bodo c’est la discothèqueu !" Well, well, well, ça bouge ça transpire, ça mouille le maillot à 160km/h. La scène est envahie de nénettes en délires : TF1 filme. Le groupe se retire. Fin du concert. Il est 22h53. Le concert le plus court qu’il m’ait été donné de voir. C’est logique, carrière courte, concerts courts. Nous sortons, je suis heureux de croiser Momo, Gino et Vince, (apparemment ce n’est pas réciproque) ils ont l’air gênés... je ne sais pas de quoi, avec Willy nous sommes naturels et nous sommes contents de voir qu’ils vont bien surtout Momo qui à repris plusieurs fois du dessert…Vince ne change pas et c’est le plus loquace…Mais j’en veux à personne, nous ne sommes et n’avons jamais été leurs ennemis, je les adorent toujours. Il est 00h00 Nous approchons du panneau de Bancal city, demain c’est une grosse journée, je dois acheter des essuies glaces et regarder "A scanner darkly", les deux "Ginger snaps" et "Oz saison 1" que j’ai acheté avant de partir. Demain soir j’ai un phoner avec Soligny sur ses compos pour Daho et ses bios de Bowie puis Charles Baptiste et je vais rediffuser à la demande des auditeurs les itw de Tellier, de Darc et de Michal (qui sera en ligne en milieu de semaine prochaine) Par rapport à ça : je ne mettrai pas toutes les itws en ligne seulement certaines qui semblent marrantes ou intéressantes. Les autres ne seront rediffusés qu’à l’antenne. Les prochains phoners : Calogero, Tv guests, Lucid Ann (formidable indie pop), My Lullaby (terrible noisy), Zofka, Daria, Galaxie 500 (qui sera au Garo07), Pierre Guimard (aussi au Garo07), Bastet, Captain Brackmard, Crevecoeur, Pink riot, Mark Gardener, Motel, Cocoon, Consume, Pop up (Lucy what you trying to say) et Teki latex. Marrantes ces compos, je bloque sur les Robbers & Cowards des Cold war kids et sur Justice. J’espère que Supermercado sera à mes côtés au Garo07…Merci F pour Carabine. Ci joint mon t-shirt du concert d'hier soir, ready 4 Barbecue.

jeudi, mars 15, 2007

 

Sleepin' on the otherside.


RHCP - Otherside
envoyé par Y a que des pseudos a la con genre : cocognes

 

Place cliché v.2.0

Nous, les provinciaux, nous ne nous déplaçons qu'en tracteurs, nous trempons nos couilles dans du lait et balançons des crèpes grasses en haut de rustiques buffets pour avoir de l'argent toute l'année, nous sommes tous rougeaux et agriculteurs de père en fils. Bien entendu nous ne sommes pas pieds nus toute l'année nous mettons les chaussures du dimanche pour aller à la messe et pour aller voter (pour Jean Marie bien entendu). Nous n'avons jamais vu la mer : pas le temps et pas assez de Portugais pour l'été prochain... Je vous laisse je dois assister à l'inauguration de la 103eme école Francis Cabrel car bien evidemment nous n'écoutons que ça...

 

Gilbert Bourdin.

Francis Cabrel
envoyé par Chtroumbalou


 

thedeathclock.com

Je vais claquer le : Dimanche 16 Aout 2048
Il me reste 1.307.116.274 secondes à vivre.
Ce qui me rassure c'est que vous aussi...

 

B.city E.P.K (v.c'est en apnée que ça se passe...)

Vraiment de la connerie en barre ces 500 signatures, non sans déconner si j’étais un maire pourri qu’est ce que je fais ? Ben j’attend l’extrême limite pour donner ma décision et je la négocie pas en dessous de, allez, 60000€ et encore je suis gentil… et je la lâche au plus offrant… Chaque jour j’essai de retenir une image du zapping. Aujourd’hui c’est cette femme qui est sortie du coma pensant avoir passé une bonne nuit, persuadée que c’est encore Bush père qui tient les rênes du pays. Du coup toute la presse rapplique et elle raconte son histoire à tous les journalistes puis replonge aussi sec dans un coma profond. Pourquoi cette parenthèse ? Ca me rappelle Sandman. Une vie à rêver. Sommes nous vraiment réveillés ? Rêvons nous nos vies ? la vrai vie ne se situerait-elle pas ailleurs ? ne commencerait-elle pas, justement, quand nous perdons pied… Qui sait ? De toute façon on se perdra quand même derrière un arbre, sur un escalier qui ne mène nulle part ou devant un guichet absurde… Je ne comprends pas pourquoi les petites princesses se sentent encore tellement en sécurité dans leurs royaumes de poussières, sans comprendre que les dragons ont commencés à attaquer le château.

mercredi, mars 14, 2007

 

B.City E.P.K (v.Thalassa raiders vs Thalasso losers)

Il y a tant de choses que je ne peux pas faire. Tellement de trucs que je ne sais pas faire. Okay pour plaquer quatre accords qui sonnent à peu prés mais incapable de composer un morceau. Gribouiller sur une feuille blanche mais personne pour faire un tableau. Sujet-verbe-complément mais tout s’emballe, les mots se barrent lorsqu’il s’agit d’articuler une phrase intelligible. Tout ce que nous ne sommes pas. Au bout de 32 ans je pense que j’ai trouvé mon pouvoir : je crois que j’arrive à faire aimer des trucs… curieux non ? Même pour moi… Mon courant ? Continu & conducteur. J’ai un infini respect pour les chevaucheurs de vagues, les vrais aventuriers du nouveau monde, ceux qui vont gratouiller les moustaches du loup, cette Maud Fontenoy : quel homme tout de même… Tiens, vous saviez qu’il n’y à pas de V.F dans le cauchemar de Dracula ? Ben moi je m’en souvenais plus… Demain l’interview des Klaxons est à 18h00 (merci Nico…Grrrr) ça va faire short pour arriver mais jouable quand même…

 

Calo/Oli du lundi au vendredi.

Et les autres jours aussi...

mardi, mars 13, 2007

 

B.City E.P.K (v.pas un mais des passages).

Les profs contre les élèves : cas de figure intéressant dans le boycott du bac blanc. Je parle assez rarement de mon travail dans ces lignes, mais je profite de ce post pour dire que je suis définitivement contre l’euthanasie. C’est la douleur qui motive d’envie de mourir, charge à l’entourage de faire en sorte que la personne ne souffre plus. Renforçons donc nos soins palliatif & notre accompagnement en fin de vie et le désir de mort disparaîtra… Une personne ne devrait plus souffrir en 2007. Et puis plus léger : Calo. v/07 définitivement Oli…

 

Tribeca.


Sepultura - Ratamahatta
envoyé par

 

Shirley locks.

En rêgle générale je ne supporte plus les émissions mièvres et racoleuses de M6 mais je confesse que hier soir j'ai trouvé le doc sur le B.T.K strangler et les interventions de Stéphane Bourgoin plutôt captivantes...Brrrrrr.

 

Ahanonymes.


lundi, mars 12, 2007

 

'coutez moi Claire Chazal...


Ségo & Sarko
envoyé par JacquesX

 

Envoyez Golgotha 32.

"James Cameron, actuellement en préparation d'Avatar, son nouvel opus avec Sigourney Weaver, a déclaré dimanche au Comic Con de New-York qu'il venait de produire un documentaire sur la découverte des ossements du Christ, de Marie-Madeleine et de leur fils ! Le cinéaste israélien Simcha Jacobovici aurait fondé son film sur une découverte survenue il y a 27 ans en Terre Sainte : plusieurs tombeaux dont trois portaient les inscriptions "Jésus fils de Joseph", "Marie-Madeleine" et "Judas fils de Jésus". Des tombes qui renfermeraient les ossements du Christ et de sa famille et remettant ainsi en cause les Evangiles. Si cette découverte est déjà contestée, James Cameron prétend avoir des analyses ADN irréfutables et la loi des probabilités pour lui. Selon un mathématicien sérieux, même si ces prénoms étaient courants, les voir agencés ainsi et les trouver tous ensemble prouverait que le tombeau est à 600 contre 1 celui du Christ. Evidemment, de nombreux scientifiques réfutent cette théorie et assurent que les cercueils remontent au premier siècle après JC. L’Eglise, elle, crie à la volonté récente de détruire le christianisme. Ce que dément Cameron : "Je sais qu'on va dire que je tente de saper le christianisme. C'est loin d'être le cas. Cette enquête salue l'existence réelle de ces personnes" a-t-il dit. Le film, Le tombeau perdu de Jesus à été diffusé le 4 mars dernier sur Discovery Channel." Et si c'était Jean Paul Christ le voisin du dessus ?

 

On a fine line.


dimanche, mars 11, 2007

 

If I had a Hammer.

C’est marrant de voir à quel point la Hammer et la Shaw sont similaires sur bien des points. Acteurs et réalisateurs récurrents, un esprit de démerde, des effets "trois bouts de ficelles" qui tombent souvent à plat mais qu’on regarde avec beaucoup de nostalgie, des décors superbes utilisés et réutilisés, usés jusqu’à la corde le tout dans un scope & technicolor (voire Shawscope) aux couleurs outrancières… Ces temps-ci je fais une cure de Terence Fisher et je suis sidéré de voir à chaque fois comment il existe vraiment un style Hammer, une marque de fabrique (au delà des acteurs) que l’on retrouve dans chacun des films… La saturation des éclairages, les prédominances des verts et des rouges, ce scénario toujours basé sur le sempiternel principe de "profanation - malédiction - destruction du monstre" un peu comme le style Carpenter : le héros cherche à rentrer dans le château pour délivrer la princesse ou le héros attend la cavalerie dans le fort assiégé par les indiens sortis de ces deux schémas pas grand chose à creuser…) On remarque souvent que les décors sont les mêmes : la lande balayée de lueurs verdâtres et parcourue de basses nappes de brouillards est la même que ce soit dans The Mummy, Hound of the Baskeville ou dans Dracula/Prince of Darkness… Pour moi Peter Cushing restera Holmes à tout jamais, sans doute parce que c’est le premier Holmes que j’ai vu à l’écran… On doit garder cette première impression de l’enfance. Revu les deux premiers Quatermass (pas trouvé le dernier) carrement des X files avant l’heure… Et puis Dracula et son imagerie incroyable, parfois du Colan dans les plans, parfois du Fisher dans les cases… Je suis d'ailleurs toujours à la recherche des premiers Tomb of Dracula…. Si vous voulez vous pencher sur cette incroyable et prolifique "aventure Hammer" veuillez vous reporter au dossier consacré à ce sujet dans les pages du Mad Movies n°128. Un hommage assez complet qui détaille bien entendu les incontournables accompagné d’une filmo plus que complète mais on y retrouve également et c’est assez intéressant pour être souligné tous les films en marge de la firme, des films qui font couleur locale mais qui restent tout de même assez représentatifs du fantastique Anglais de cette époque.

samedi, mars 10, 2007

 

Http/www.maislachezmoimerde.org

Vous saviez vous qu'on peut guérir le cancer grace à la medecine naturelle ? Ben Agnes le savait pô.... Sont cons ces intermittents...

 

B.city E.P.K (v.BAB2 stylie)

S’il y a bien un groupe qui a été présent tout au long de ma vie c’est bien the Cure, que ce soit "Lullaby", "Lovesong", "Just like heaven", "Friday I’m in love" ou encore "Open" chaque son de guitare, chaque refrain me fait l’effet de milles madeleines de Proust. C’est quand même curieux comme la musique peut faire ressurgir à ce point des tableaux oubliés… Parfois c’est cruel mais souvent ça fait du bien… Je viens de voir Pierre Mathieu chez M’sieur Lignac, je l'aime bien le petit Pierrot, d’abord parce qu’il vient du Sud Fatal et puis parce que nous avons à peu prés les mêmes goûts musicaux et que la dernière fois il m’as conseillé deux trois artistes en devenir et je dois dire que je suis resté assez scotché et puis nous avons ces chers Hushpuppies en commun… Quelle belle histoire d’amour… Si vous osez regardez "Oui chef" un jour essayez d’être attentifs à la musique et vous allez halluciner : Que des bons trucs ! Bjork Blur, Cure, Pixies, Radiohead, du Lalo Schifrin, des thèmes Tarantinesques… et puis la leçon de Cyril Quand même c'est quelque chose enfin, moi perso, je suis gros fan… Et puis ma question du jour : Si Philippe à dégagé Claire pour Ségo c’est pour jouer le rôle d'amant ou celui de ministre ? Et puis l’image que j’adore : Trois grands gamins Tuxedo qui montent sur scène pour aller remettre un Oscar à un quatrième. Trois mômes qui ont tout crée, explosé tous les tous les carcans du 7eme art, quatre mecs qui valent de l’or, quatre types exceptionnellement exceptionnels et Lucas trouve encore le moyen de faire des oreilles de lapin à Scorsese… 8 ans sans déconner…

vendredi, mars 09, 2007

 

A apprendre Parker.


 

Glenn Close & Gain de cause.

C’est marrant j’avais jamais vu la fin alternative du film "liaison fatale" avec Michael Douglas et Glenn Close en maîtresse psycho. Je trouve que cette fin est bien plus forte et beaucoup moins morale que celle du final cut. Dans la version cinéma, le mari infidèle finit par étrangler Glenn Close qui surgit une dernière fois hors de la baignoire pour se faire finalement flinguer par la bobonne cocue, le tout dans une grande pissade d’hémoglobine… Bref une boucherie. L’alternate version est beaucoup moins expéditive mais bien plus vicelarde puisqu’en fait au lieu de se faire dégommer c’est elle qui met fin à ses jours en s'ouvrant la gorge avec un couteau sur lequel se trouvent les empreintes de M’sieur Douglas. Du coup se dernier se fait arrêter pour meurtre, une fin complètement amorale et politiquement incorrecte dans le beau monde du Show business, un twist final qui relance complètement le film et le rend bien plus glauque à mon goût.

 

Ondile ton corps.


Don’t stop till you get enough
envoyé par

 

Comedy Klub.

Ce soir j’ai entendu deux vannes à pisser : la première sur les nanas qui sont un peu trop fermés, un petit peu comme des huitres... après faut pas s’étonner que des mecs comme Guy Georges essaient de vous ouvrir avec un couteau…
Et la seconde c’est "dans la chatte à ta mère y a des marins qui chantent "
Oh putain j’en chiale….

jeudi, mars 08, 2007

 

C'est plus ça que je dis.



envoyé par

 

Actor studio.


Sebastien Tellier - La Dolce Vita
envoyé par

 

B.city E.P.K (v. Not my son).

Je sais, je sais, je devrais me faire interdire de sites à la con comme Cdiscount. Je voulais juste me trouver les coffrets d’au delà du réel alors pourquoi y à t'il fallu que je tape le mot "Hammer" sur ce fichu site ? du coup j’ai fait une razzia sur les titres sortis chez Metropolitan l’année dernière (mais qui étaient en promo à 10.00 €). Sortie du terrible documentaire "Au delà de la haine" sur l’homophobie. Aujourd’hui c’est la journée de la femme alors la loutre ne fera pas la vaisselle elle n'aura qu'à la faire demain. Que dire de "Serenity" sinon que c’est calibré ado (oui je sais que ce n’est pas un critère de qualité) mais dans le genre "pseudo western SF on racole un peu partout", ça pique du nez grave... Et que je te fourre un peu de Star wars première trilogie, une grosse razade de star wars seconde trilogie mon tout faisant un truc "Mtviesque" multicolore assez indigeste, un film "bancal-rien à foutre" avec des comédiens insipides et une héroïne pas charismatique pour trois sous qui balance des tatanes et des salades de phalanges sur des dessins animés… Tiens "BillyJean" était en fait le terme qu’utilisait les Jackson five pour désigner les nenettes hystériques au premier rang des concerts et qui hurlaient à qui mieux-mieux qu’elles étaient enceintes d’eux… Hier soir j’ai regardé "le salaire de la peur", je suis vraiment curieux de voir "Sorcerer"… Deux sales blagues sur Chirac dans l’express ce matin "C 'est une blague qui circule sur le Net et que François Fillon a racontée à Nicolas Sarkozy. Dieu, lassé de constater la dégradation de l'état de la planète, convoque George Bush, Vladimir Poutine et Jacques Chirac: "Puisqu'il en est ainsi, je décide de la fin du monde" De retour à Washington, le président américain indique à son entourage qu'il a deux nouvelles à lui annoncer, une bonne et une mauvaise: "Dieu existe, c'est la confirmation de nos thèses ! Malheureusement, c'est la fin du monde…" Son homologue russe se réjouit que la liberté religieuse ait été rétablie dans son pays, mais doit aussi prévenir de l'échéance fatale. Le chef de l'Etat français, lui, dit à ses conseillers: "J'ai deux bonnes nouvelles : la première c'est que la France est un grand pays, je viens de voir Dieu en compagnie des seuls Bush et Poutine et la seconde : Sarkozy ne sera jamais président" Et puis cette anecdote qui me fait marrer à chaque fois comme une baleine : Chirac parlant de Margaret Thatcher "Mais qu'est-ce qu'elle veut de plus, la mégère ? Mes couilles sur un plateau ?" Incident diplomatique qui a fait la une de la presse britannique ; le Sun titrait : "le Premier ministre français est ordurier". Pendant toute une nuit, traducteurs officiels et interprètes particuliers s'interrogèrent pour savoir si Jacques Chirac avait traité Mme Thatcher de "mégère" ou de "couille". So rude.
Bonne journée de la femme.

mercredi, mars 07, 2007

 

TMNT



envoyé par

mardi, mars 06, 2007

 

Interview Asyl.
















 

Interview Patrick Eudeline.

























 

Ce soir.


Le Cercle Rouge
envoyé par

 

Again & Again.

Rose Laurens version anglaise est finalement mieux qu’en version française je trouve…Année 1987 : On découvrait l’autoreverse et le premier Mac en couleur qui coûtait 25000 francs. Année 2007 : j’ai acheté un slim. J’ai enfin trouvé "le deuxième souffle" de Melville à l’unité et pour moins de 12€ j’ai acheté "Serenity". Revu pour la énième fois "le Samourai" c'est incroyable comment ce film est classe, pas vieilli d'un pouce... "II n'y a pas de plus profonde solitude que celle du samouraï ; si ce n'est celle du tigre dans la jungle, peut-être...".Je comprends que Six pack en fasse des Tee shirts... Je passe enfin un semaine en célibataire à regarder des Shaw et des Norman J Warren en boucle, en slip & chaussettes à me baffrer de gâteaux mous et de coca éventé… La liberté quoi…

samedi, mars 03, 2007

 

All access/

Message à l'attention des fans de Michal : L'interview d'hier soir sera en ligne dans sa version intégrale à partir du 17 mars et il à un message pour vous....Tiens il est fan des Cocteau twins...

vendredi, mars 02, 2007

 

A ben c'est ça alors...

La mélodie de "Lemon Incest" de Gainsbourg est en fait un truc de Chopin (un truc comme l’étude n°3 ou quelque chose comme ça) quand on s’appelle Gainsbourg on appelle ça "pomper" ou "s’inspirer" ? Polnareff est ce soir à Bercy, j’ai toujours beaucoup aimé ce mec là et depuis que j’ai lu le bouquin de Manœuvre je suis encore plus accro au personnage. Va falloir que je me démerde à trouver un passe-partout pour le 23 ou le 26 juin... Je viens de percuter que "Bosa nova" ça voulait dire nouvelle vague... ben du coup ça semble logique quand on s’y penche… Et puis je viens enfin de voir le "C" de Carrefour dans leurs putain de logo, en fait je croyais que le "C" était le truc bleu mal fait… alors que le "C" est blanc inscrit dans un carré rouge et bleu… Ca aussi ça semble logique quand on s’y penche….. Bon allez j'arrête mes conneries et je file à la radio...

jeudi, mars 01, 2007

 

Les gens du fleuve.

"Lorsqu’il s’agit de rosser les cognes tout le monde se réconcilie" c’est un peu la même chose quand la Garonne déborde. Toutes les générations vont voir l’eau grise recouvrir l’asphalte, "le fleuve" de Noir Désir, "une" Garonne de Nougaro, "dâme Garonne" pour les historiens locaux ou simplement "Garonne" en règle générale on aime bien la regarder couler. C’est vrai qu’on vit tous plus ou moins au rythme du fleuve. Je conseille à tous ceux qui ont les mêmes racines que nous d’aller voir le Scénovision "Gens de Garonne" et je ne dis pas ça parce que c’est la Loutre qui le gère…

 

B.city E.P.K (v.c'est troublant non ?)

"Spasmo", le nouveau venu de la collection Giallo est un bon petit film qui ne va pas chercher trop loin, il a en revanche beaucoup mieux vieilli que "Le dernier train de la nuit" d’Aldo Lado qui je trouve est incroyablement vilain et ringos mais reste en revanche très bien réalisé. Revu "La cité de la violence" de Sollima avec Bronson. Que de dire de ce film si ce n’est qu’il est injustement méconnu et jouissivement radical. Passé à côté du bac à soldes et trouvé "le Convoyeur" de Nicolas Boukhrief , "Caché" de Michael Haneke et les autres films de Gatlif que je n’avais pas en DVD. "Le Convoyeur" est un excellent thriller qui n’a pas fait grand bruit à sa sortie en DVD et pourtant sans en faire des tonnes au niveau bonus ce DVD est un modèle de sobriété et d’efficacité. Enfin des bonus intelligents, ludiques avec un making of concis et clair, une section sur les essais d’affiches vraiment très intéressante et un parcours visuel très surprenant… Dujardin est terrible encore un fois et je suis convaincu que sa seconde incursion dans le polar sera également très réussie. "Contre enquête" de Franck Mancuso sort aujourd’hui et encore une fois on ne remarque pas la présence d’un acteur comme Laurent Lucas, qui joue aussi dans "contre enquête". On ne remarque quasiment jamais ce mec là et pourtant il couche tout le monde à chaque prestation. Impeccable entre autre dans "Harry...", mais aussi dans "Calvaire" ainsi que dans un paquet d’autres notamment des courts…. De la même manière que Fantômas se cache sous les traits d’Alain rousset je pense que c’est en fait Roseline Bachelot qui chante "Africa" et "le yellow bastard" de Miller n’est autre que Louis Gallois le PDG d’Airbus. Vous ne trouvez pas ?

This page is powered by Blogger. Isn't yours?