vendredi, mars 23, 2007

 

Bcity (v. Un fils étrange)

Ces temps ci j'ai tendance à regarder pleins de trucs sans trop de saveurs mais j’avoue que le document sur le M.O.F hier soir était vraiment exceptionnel, nous sommes définitivement très loin du cliché cuisinier ventru-craspec assez limité dont les aisselles puent le graillon. Non, dans le concours du Meilleur ouvrier de France il y a tout sauf ça, juste la "cream" de la "cream". Je suis étonné par la moyenne d’age extraordinairement basse. Le sujet montre bien les enjeux, le stress du chef mais aussi celui des commis et ça c’est plus rare…C’est assez spectaculaire de voir tous ces gens s’agiter faire cent choses à la fois. Pas de place pour le doute, l’approximatif, la moindre hésitation et t'es mort. Non c’etait vraiment intéressant. Je suis toujours autant à genou devant ces types presque des sorciers devant des formules magiques, potassant des grimoires à la recherche de la pincée d’épices qui fera toute la différence. J’ai enfin trouvé les Tomb of Dracula que je n’arrivais pas à me procurer… Colan en noir et blanc c’est quand même quelque chose d’exceptionnel, non sans déconner je trouve qu’il y a vraiment un truc de tout à fait remarquable dans son trait. De la même manière que Peter Cushing restera pour toujours à mes yeux le Sherlock Holmes du chien des Baskerville, Dracula ne peut exister en comics que sous le trait de Gene Colan et pourtant des Dracula j’en ai lu des cargaisons. Certaines tentatives même assez réussies notamment chez DC ou plus récemment chez je sais plus quel éditeur sorti chez Vertiges graphic et dessiné (crayonnée devrais-je dire par ce même Colan) malheureusement le trait est hésitant, le personnage est vide, le crayon se perd et l’intrigue aussi, dommage.. Vraiment Tomb of Dracula est une réussite du Marvel comics group et cela pour pleins de raisons. D’abord parce qu’on y retrouve l’esprit de la Hammer, intact, comme dans du formol, les lieux, les personnages, etc et puis parce qu’il y a un climat politique assez intéressant…Dracula façe aux mortels et au sein des autres vampires, de sa horde, des complots, sa façon de rêgner, de se faire respecter des autres vampires, les trahisons, les renversements, les alliances d’un soir, les compromis, les grands secrets, les liaisons contre natures tout est dit…Et puis les auteurs décrivent tellement bien les nuits brumeuses, les petits matins blafards, l’humidité des châteaux, la douleur de porter une croix et la brûlure du crucifix… Et puis c'est surtout les balbutiements du personnage de Blade par la suite transposé sur grand écran. Je trouve que l’ébauche du personnage est très intéressante bien plus que dans le film et puis ce look 1970 est assez incroyable un Shaft lardés de poignards sous et sur le cuir marron vintage. Et encore je passe le masque Dior… Ok c’est pas fascinant pour tous ceux qui ne lisent pas de Bd mais croyez moi je n’en lit guère plus parce que je trouve que certaines sont royalement connes mais tant de maturité dans une seule et même bd est assez rare je trouve… Vraiment. Dommage qu’il soit devenu si difficile de se procurer cette série en français si ce n’est à travers diverses bouquineries en ligne et encore sous des formats de plus en plus pourris. Un jour faudra que je revienne sur les autres séries du genre le monstre de Frankenstein, la Momie, Morbius et puis une série dont personne ne se souvient et sortie jadis dans la collection "il est minuit..." puis en format poche "les forces de la nuit" toujours dessiné par Gene Colan et vraiment intéressante…Mais tronquée, coupée, morcelée… gâchée…Je trouve que toutes ces séries étaient vraiment l’avant-garde de tout ce qui allait arriver par la suite, cette vague Horror graphic-gothic à savoir les "Swamp thing", "Son of Satan" (nvelle série), Dr Druid (nvelle série), "Hellblazer", "Animal Man" et toutes ces séries "on the edge" (par la suite estampillées Vertigo comme si tout ça pouvait être estampillé, labellisé comme des poulets...) mais avec la petite touche Marvel 70 en plus qui lui donnait un charme fou… J’ai toujours pas vu "la science des rêves" et je ne sais pas du tout ce que ça vaut mais comme je suis très moyennement fan de l’univers de Gondry je ne sais pas si je tente l’achat du DVD ou non…Idem pour "Little miss Sunshine" parfait dans les pages d’un Première ou d’un voici chronique cinéma mais est-ce que ça va plaire à un amateur de chefs d’oeuvres du cinéma engagé et des satires sociales dont les personnages sont des policiers et des extraterretres à Saint Tropez comme dirait Barnabé... Mais après tout est-ce une honte de dire qu’on aime le cinéma populaire ? J’adore le cinéma populaire…

Comments:
Petit avis perso : j'avais adoré "Eternal sunshine..." mais suis plus fan du scénariste Kauffman que de Gondry. "La science des rêves" est un peu bancal, un peu réussi, un peu raté, pas désagréable et y'a chabat, charlotte, emma et gael. Si t'es pas fan de l'univers Gondry, tu es quand même en plein dedans là...Sinon m'sieur damoon, "Little Miss Sunshine" est le film populaire par excellence. Y'a rien d'intello-chiant dans le p'tit camion jaune, juste une famille d'anti-héros, de bras cassés qui vont faire un p'tit bout de route ensemble. C'est la famille, la middle-class, des pas forcément beaux, pas forcément riches, des qu'ont pas réussi forcément. C'est pas populaire ça ? Et si tu réécris que ce film est parfait pour Première ou Voici, tu feras le Pékin-Marmande avec Cécilie en 2008 !
 
Mea culpa j'ai dû trop lire de bonnes critiques dans des mags à la con...
Trop de "bonne critique" tue "la bonne critique"
C parfois bien mais ça dessert aussi pas mal
J'ai tendance à trouver ça louche...
Et puis j'ai rencontré tellement de gens qui trouvaient ce film "excellent" que j'y ait vu un truc bobo un tantinet écoeurant.

Mais tu sais trés bien que j'écoute toujours tes conseils avisés...

Je vais donc de ce pas dépenser mes euros...

La bise.
 
Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?