mercredi, février 27, 2008

 

La traversée de Paris.

Pitoyable de voir les disciples de Nico morts bourrés au salon de l’agriculture en train de cracher sur "ces branleurs de fonctionnaires". Toujours plus ridicule, Lagarde et sa bouche fripée sont allées acheter du jambon avec toute une batterie de caméras, histoire sans doute de booster le pouvoir d’achat. Je sais pas ce qui était le plus affligeant : la voir regarder le prix de la lessive ou tâter la tranche de blanc de dinde tout en se disant alors c’est à ça que ça ressemble une grande surface… Du coup les caméras ben elles mitraillaient les caddies de Madame-tout-le-monde "Chérie t’as pris du PQ ?" "chhuuut pas maintenant, amour, pas maintenant…" Et puis ce petit sourire devant la confection d’un sac Vuitton, ça veut dire que c’est moins chiant qu’une rondelle de sauciflard entouré de bouseux hein Nico ? "Ce sac il est pour moi ? Ohh Ben ça va faire plaisir à Carlita elle qui me disait ce matin si tu vas chez Vuitton tu me ramènes quelque chose…" (malheureusement véridique). Bientôt on ira acheter du beurre en Espagne et les petites cailleras vont dealer du dentifrice et de l’huile à la place du shit mais à part ça Xavier bouboule jovial Bertrand, en bon vendeur d’encyclopédies, nous dit que tout va bien…Il est fort ce frère sourire…

Comments: Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?