mercredi, février 27, 2008

 

Cowardcounty, ecce uomo district.

Je sais pas pourquoi ce matin je regarde Luke comme du bon gros rock à papa, du son venu de derrière, des vibrations neanderthaliènnes, des instruments venus des âges farouches. Daniela Lumbroso l’animatrice qui ne dit que des vérités : "Une chanson c’est un interprète, une chanson c’est des paroles et de la musique, allez spectateur regarde c’est magnifique" non c’est bien elle revient aux fondamentaux. Je reviens sur la politique dès le matin parce que c’est difficile de se tartiner l’évangile selon saint Coppé ("le président fait ce qu’il peut pour améliorer la vie des français, qu’il est bon de lui rendre grâce") (dans les 4 vérités) ou Saint Estrosi qui demande à prier St Nicolas qui se demande chaque soir avant de se coucher s’il n’a laissé personne sur le bas côté de la route (véridique dans la matinale). Voila ce qui me navre dans ces temps incertains. L’opinion n’est pas du peuple, c’est la fascination par le vide. La nouvelle bourgeoisie française qui se baffre, la baronne Datie, la Contesse Pecresse et la Marquise Lagarde pendant que le Cardinal Gueant veille à l’office. Ils devraient plutôt profiter de la vue pendant que le sablier diminue… Voila la fin des chroniques du règne de Nicolas 1er, notre leader adoré qui n’a rien à dire surtout sur la mondialisation version "si t’es perdant tu le seras pour longtemps" mais qui s’attarde sur un pèquenot qui ne sait pas aligner trois mots dans le bon ordre dans une foire à la Charolaise. Comme prévu l’hystérie des médias conduit l’opinion à l’overdose, Sarkophobie virant au mode machine à broyer comme aux temps où pendant le cycle léchage de Balladur, TF1 avait finalement baisé Chirac. Pourquoi refiler la douleur de la mort d’un enfant juif à des gamins quand on pourrait expliquer et c’est ce qui me semble essentiel, comment un régime comme le nazisme est arrivé au pouvoir, expliquer qu’il est arrivé par les urnes, expliquer la misère qui régnait en Allemagne à cette période. Continuons comme ça, nous victimisons les juifs depuis trop longtemps en les résumant à la Shoah, nous entretenons la progression les intégrismes religieux, nous amenons les scientologues sur la place publique, pendant ce temps Primo Levi se retourne dans sa tombe. La seule question que je me pose c’est jusqu’où ira Sarkozy ? Et je flippe en me disant que peut-être ce type à le doigt qui tremble au dessus du bouton nucléaire. D’aussi loin que je me souvienne j’ai jamais pu blairer Claude François et j’y jamais vu autre chose qu’un nabot peroxydé, colérique et sautillant aux chansons connes comme la lune (pardon pour elle) mais l’amour de cette fan qui se dit toujours prête à mourir pour le rejoindre dans la mort encore 20 ans après est véritablement hallucinant presque flippante l’emprise de ce petit connard violent. Je bloque sur des Star trek, des Ed Wood, sur Barton Fink et je me demande : Pourquoi les membres de la Salamandre repoussent-ils ? Pourquoi, de tous les organes humains, le foie est-il le seul à repousser ? Je regarde pour la troisième fois la carte blanche de Thomas Dutronc dans Esprit Libre qui était vraiment très drôle : "Nicolas et Moammar ne boivent pas de vin est-ce normal ? Au pays du saucisson et des troisièmes mi-temps est-ce normal ? "Ni dieu, ni maître, ni pouvoir d’achat" "68, sans déconner qu’est ce qu’on s’en branle... 69, voila ce qui intéresse les français..."

Comments: Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?