lundi, février 25, 2008

 

Mobilis in mobile.

Non sans déconner, là Monsieur le Président vous avez déconné. "Ben quoi keya ?" Comment ça ben quoi keya je vous signale que la presse fait la une de votre petit coup de sang de samedi et puis ils se gênent pas et vas-y que je titre "un monarque sans aucune majesté" et vas-y que je te ressort le coup de la Patek Patrice à 48000€ et j’en passe et des meilleures non vous pourriez pas la fermer de temps en temps ça nous aiderait nous, vos conseillers, on sais plus quoi faire à part vous piquer au Xanax. "Oh là poupouille les employés dites donc, c’est bon j’ai merdé j’ai merdé, ben il m’a cherché il m’a trouvé et puis aux dires de ses copains, il parait qu’il est très con comme type je lui ait montré c’est qui Raoul c’est tout et puis entre nous "pauvre con" je mens pas "con" il l’est et c'est même pas moi qui le dis et "pauvre" aussi vous auriez vu ses fringues…. Et puis réflexe conditionné il a dit "touche moi pas" direct j’ai cru que c’était une caillera alors le coup est parti tout seul." Oui m’enfin je sais pas moi la répartie vous auriez pu trouver autre chose que "casse toi pauvre con" chais pas moi De gaulle à qui on disait "mort aux cons" répondait "vaste programme" et même Chirac à qui on avait dit "pov’ con" à la sortie de l’église des Bormes-les-mimosas avait répondu "Enchanté moi c’est Chirac…" Vous auriez pu faire un effort, c’est trop vous demander un effort ? Bon changeons de sujet vous avez vu Marion Cotillard dans la presse "gni gni c’est vrai qu’il y a vraiment des anges dans cette ville gni gni" en parlant de Los angeles. "Ben s’il elle s’y trouve si bien qu’elle se casse cette connasse."

Comments: Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?