jeudi, novembre 10, 2005

 

Christian Dior is Dead.

Je n'aime pas l'image du groupe, mais je respecte la démarche artistique du personnage. Et puis je viens de regarder Pig. Et je suis encore sous le choc. Alors je fais une bio et une chronique radio. Les photos du passage de Rozz à Bordeaux sont étonnantes. Rozz affaibli et cheveux rouges est touchant. "Né à Pomone, en Californie du Sud le 6 novembre 1963, Roger Alan Painter est le benjamin de la famille. Ses parents étant tout deux de confession Baptiste du Sud, lui, sa sœur et ses deux frères sont élevés selon des préceptes stricts. Il commence à se passionner pour la musique à 9 ans avec David Bowie, Roxy Music, T-Rex, Alice Cooper, The New York Dolls et beaucoup d’autres. Dès lors il sait qu’il veut faire de la musique. A l’adolescence il est très attiré par la scène punk Américaine et se rase même la tête. Arrivé à l’âge de 16 ans, il décide de commencer à faire de la musique plutôt que de se cantonner à l’écouter. Il décide de prendre le nom de Rozz Williams à cause d’une pierre tombale de son cimetière favori. Son premier groupe s’appelle Crawlers To No, ce nom changera pour The Upsetters. Rozz chante et joue de la guitare, mais le groupe ne fera jamais de scène. Rozz forme ensuite The Assexuals. Il est chanteur, guitariste et joue de l’orgue. Jill Emery est bassiste et chanteur, Steve Darrow est à la batterie. Ils jouent pour plusieurs fêtes mais pas de véritables dates de concerts. Un autre projet, Daucus Karota, voit Rozz au chant, Jay à la guitare et Marcy Torciva aux percussions. Christian Death est formé en octobre 1979. Le nom est un détournement de la marque de vêtements Christian Dior. Juste un délire pour voir les initiales CD. Rozz chante, avec Jay à la guitare et James McGearty à la basse. McGearty introduit ensuite George Belanger au groupe, comme batteur. Leur premier show ensemble a lieu avec 45 Grave au Hong Kong Café, dans le quartier de China Town à Los Angeles, Californie et aura des suites porteuses. Le groupe splitte un court moment début 1981 et Rozz fait équipe avec Ron Athey pour former Premature Ejaculation. A l’époque ils vivent de temps en temps chez les parents de Rozz. Ils se sont rencontrés dans un garage de Claremont, en Californien où les Christian Death répétaient pour leur premier concert. Ils ont flashé tout de suite. Ron se rappelle : "ils étaient de vrais punk romantiques- il a percé mon téton, j’ai tatoué son nom sur mon poignet et lacéré ses paumes ouvertes avec une lame de rasoir." Ils font quelques scènes à Los Angeles. Au cours d’une performance, Ron commence à manger puis régurgiter un chat mort. Ils ont des difficultés à trouver des dates, car les clubs ne veulent pas de ce genre de prestations. Rozz et Ron commencent alors à faire des expériences à la maison, avec des cassettes. Eté 1981. McGearty et Belanger présentent Rozz à Rikk Agnew, ancien guitariste des Adolescents. Jay ayant accepté de quitter le groupe parce qu’il commencer à s’en désintéresser, Rikk prend sa place. McGearty finance les heures de studio et les chansons produites en session, qui apparaîtront plus tard dans Deathwish, maxi vinyle. La chanson ‘Dogs’ sera incluse sur la compile LP, maintenant infâme, Hell Comes to Your House. La sortie de Deathwish en 12’ et leur contribution à la compile Hell Comes To Your House augmente l’intérêt du public pour le groupe. Lisa Fancher les signe sous le label Frontier Records. Leur premier album Only Theatre of Pain sort en mars 1982. Ron Athey et Eva Ortiz font les chœurs et Rozz dessine la couverture à la main. La presse critique, acclame, mais l’album est controversé. Pendant une émission de télé religieuse consacrée aux Influences Satanistes, un présentateur détruit un exemplaire de l’album en live. Les shows de Christian Death deviennent plus élaborés. Il arrive que Rozz arrive sur scène en robe de mariée, feigne le dialogue avec Dieu ou soit attaché à une croix, comme reconstitution de la crucifixion. Ceci mène des groupes religieux Chrétiens à détruire leurs albums à la sortie de leurs concerts, et cause l’annulation de plusieurs dates. Rikk Agnew et George Belanger quittent le groupe fin 1982. Eva Ortiz (guitare et chœurs) et China (batterie) les remplacent pour les live. Un autre guitariste, Michael Montana remplace Eva suite au premier show de Christian Death et Pompeii 99 ensemble. C’est aux environs de ce moment là que Rozz, invité à la soirée organisée pour la sortie du disque de Pompeii 99, rencontre Valor Kand et David Glass. Ils envisagent alors de faire de la scène ensemble, mais les Christian Death se sépareront avant, vers fin 1982. Cette séparation est due principalement à des problèmes de drogue et autres disputes au sein du groupe. L’Invitation Au Suicide décide de distribuer l’album vinyle Only Theatre of Pain en 1983 et Yann Fancy demande au groupe d’en faire la promotion avec une tournée européenne. Rozz, qui à l’époque n’a plus de groupe, décide de fusionner avec Pompeii 99. Il veut que le nouveau groupe s’appelle Daucus Karota, emprunt à un personnage du livre « The Drug Experience », mais Valor le pousse à garder le nom ‘Christian Death’. Rozz chante, Valor est guitariste. Gitane DeMone (claviers, chœurs), David Glass (batterie) et Constance Smith (basse) complètent l’équipée. Ils se produisent dans les environs de Los Angeles dans des clubs comme le Roxy et Fenders Ballroom. Vers fin 1983, ils sont invités à faire une apparition dans un show musical américain appelé Media Blitz où ils font un play-back de ‘Cavity’ et ‘Romeo’s Distress’ avec une courte interview. Leur premier show européen a lieu aux Bains Douches, à Paris, le 12 février 1984, et la tournée dure jusqu’en juin. Catastrophe Ballet est enregistré à Monmouth, au Pays de Galles, peu après. C’est une émancipation par rapport à l’implication religieuse de leur premier album, et les paroles reflètent la nouvelle passion de Rozz pour le Surréalisme et le mouvement Dada (l’album est même dédié à André Breton). Rozz aime vivre en France, berceau de nombreuses figures de l’art et de la littérature – Rimbaud, Genet, Lautréamont, Marcel Duchamp et René Magritte, entre autres. Constance Smith quitte le groupe après l’enregistrement de l’album et, pour les shows en live, est remplacée par Dave Roberts. En automne 1984 le groupe retourne aux Etats Unis et enregistre l’album Ashes, qui sort l’année suivante. Rozz, Valor, Gitane et David Glass fournissent la plupart de la musique du disque. Cependant on note l’apparition d’invités tels Randy Wilde (basse), Eric Westfall (violon, accordéon, synthé), Sevan Kand (pleurs), Bill Swain (tuba), Richard Hurwitz (trompette) et Michael Andraes (clarinette). Le groupe fait une tournée promotionnelle pour l’album Ashes, qui culmine avec le somptueux spectacle The Path Of Sorrow au Roxy Theatre de Los Angeles le 6 avril 1985. Ce spectacle multimédia inclut films, banquet et programme. Kristina Fuller coordonne et supervise l’image, les sections vidéos et les 4 changements de costume de Rozz. Leur show au Hollywood Berwin Entertainment Center quelques jours avant sera enregistré et distribué en cassette sous le nom de The Decomposition of Flowers. Ces shows voient Rozz, Valor, Gitane et David, auxquels se joignent Jeff Williams et Barry Galvin. Cependant, comme il veut se lancer dans des projets plus expérimentaux plutôt que de travailler dans le groupe rock conventionnel que Valor souhaite, Rozz décide de quitter Christian Death peu avant le début de la tournée en Italie, en juin 1985. Il téléphone à Gitane et dit : ‘Je n’y arrive plus. Je pars.’ Rozz quitte officiellement Christian Death après les shows aux USA en avril 1985, et laisse Valor mener le groupe en Italie pour la tournée européenne. Rozz avait demandé à Gitane de ne pas continuer sous le nom Christian Death, et Valor avait accepté de changer le nom du groupe en Sin and Sacrifice. En fait, Valor finit par décider de garder le nom, ce qui énerve Rozz. Celui ci considérait Christian Death comme sa création et sentait qu’il avait le droit de prendre la décision seul quand à savoir si le groupe devait continuer sans lui ou pas. Gitane, malgré ses remords, reste loyale à Valor. Rozz ne tente pas de récupérer ses droits sur le nom avant quelques années plus tard, et à ce moment là, Valor a bien gagné son droit au nom. Rozz avait déjà enregistré deux chansons supplémentaires, ‘Haloes’ et ‘Spectre (love is dead)’avec Eric Westfall, mais celle ci ne sortent que 5 ans plus tard. Les chansons apparaissent sur les cassettes Heaven and Hells, qui incluent également des performances live sélectionnées par Rozz de son florilège de cassettes personnel. Une troisième chanson inachevée issue de la session avec Eric Westfall est appelée This Mirage. Elle n’est complétée que quelques années après, avec le concours d’Eric Christides, et sort pour la première fois en 1998. Quand Rozz quitte Christian Death, il collabore avec Chuck Collison sous le nom The Happiest Place on Earth. Rozz en parle comme d’une installation pour performance de rue. Rozz veut recommencer à faire de la musique alors, avec Chuck, il recommence Premature Ejaculation. Ils travaillent dans un premier temps sur cassettes et font ensuite du live, avec un démarrage au Krypt, en utilisant plusieurs sons et images vidéos. Le public est souvent frappé par la viande ou les globes oculaires volants qui leur sont balancés depuis la scène. Un concert privé a lieu sous une autoroute devant un groupe d’amis. En 1987, Rozz et Eva déménagent à San Francisco et se marient. Ils forment alors un nouveau groupe : Shadow Project. Le groupe inclut Barry Galvin, David Glass et Johann Schumann (à la basse). Le groupe se produit au Cover Wagon de San Francisco et au Club With No Name à Los Angeles. Le nom, Shadow Project, est emprunté aux tests sur Hiroshima qui suivent la bombe nucléaire, laissant des impressions d’ombres’(shadows) mais sans laisser de corps. Des rumeurs circulent sur la mort de Rozz, ou le fait qu’il soit détenu dans un asile de fous. En 1988, pour mettre fin aux rumeurs, il reforme Christian Death et demande ses droits sur ce qui est à lui, son groupe. Les shows en réunion de Christian Death continuent en 1989 et jusqu’au début 1990, avec Rozz, Eva O, Rikk Agnew, Casey (basse) et Cujo (batterie). Après la tournée Rozz et Eva rentrent à Los Angeles et rejoignent Jill Emery (bassiste) et Tom Morgan (percussions) pour définir un nouveau look, un nouvel objectif pour Shadow Project et jouent dans quelques clubs de Californie. Plus tard, Paris, un nouveau clavier est ajouté et leur premier single est enregistré. Rozz à cette époque, subit l’influence grandissante de Charles Manson. Jill Emery quitte le groupe début 1992, pour se concentrer sur Hole, et Aaron Schwartz est introduit pour enregistrer ‘Dead Babies/Killer’ pour la compilation CD Welcome to Our Nightmare, des reprises de chansons d’Alice Cooper. Chuck Collison contribue aussi a sampler ces morceaux. Rozz, Eva, Listo (basse), et David Melford (batterie) commencent à enregistrer de nouvelles versions des classiques de Christian Death pour l’album The Iron Mask en février 1992. Cet album est réalisé, en partie, pour financer la tournée européenne de Shadow Project de février et mars 1992, quand ils sont supportés par Mephisto Walz. Peter Tomlinson avait remplacé Tom Morgan à la batterie pour cette tournée. Pour échapper à la vie chaotique de Los Angeles, Rozz et Eva décident de déménager à las Vegas. Ils mènent une vie tranquille dans une maison au cœur du désert près des montagnes. Mais ça ne suffit pas à recoller les morceaux de leur mariage. Plus tard en 1992, Ace Farren Ford, au saxophone et à la musette, se joint à Rozz, Eva, Jill, Tom et Paris pour enregistrer Dreams for The Dying Album. Il est enregistré en 1992 pendant les manifestations de Los Angeles. Une tournée américaine a lieu en octobre 1992 avec William Faith (basse) qui remplace Jill, et Stevyn Grey (batterie) qui remplace Peter Tomlinson. Plus tard en 1992, Rozz enregistre son premier album parlé, Every King A Bastard Son, avec le concours de Paris, Ace Farren Ford et Donato Canzonieri. Avec l’aide d’Eva (guitare), Paris (claviers), William Faith (basse), Scat Elis (basse), Stevyn Grey (batterie), Kris Kohls (batterie), Brian Virtue (samples), Wayne James (guitares), Armon Christoff (piano et guitare acoustique) et Aaron Schwartz (harpe), Rozz enregistre deux nouveaux albums en studio de Christian Death intitulés The Path Of Sorrows et The Rage of Angels. Rozz avait déclaré : ‘The Path of Sorrows est mon album des Christian Death préféré’ Une chanson de l’album The Rage of Angels est dédiée à Jeffrey Dahmer, le tueur en série américain pour lequel Rozz avait une fascination très forte. Pour la dernière fois en juin 1993 au Los Angeles Patriotic Hall, Christian Death se regroupe pour un show unique, dont existent des enregistrements sur le CD Iconologia et en vidéo live. Rozz est rejoint par Rikk Agnew, George Belanger, Caset (basse). Comme son frère Rikk avait décidé de ne pas revenir sur scène pour les encores, Frank Agnew le remplace comme guitariste additionnel sur les enregistrements. Pendant l’été 1993, Shadow Project part en tournée US. Le groupe est formé de Rozz, Eva, Paris, Mark Barone (basse) et Christian Omar Madrigal Izzo (batterie). Après cette tournée américaine, Eva O. et Paris quittent le groupe pour travailler sur l’album CD ‘Demons Fall for an Angel Kiss’ d’Eva O. Halo Experience. Shadow Project vient à sa fin, même si une tournée en Allemagne a déjà été bookée. Malgré le fait que tous les tickets, flyers, et la publicité pour cette tournée portent le nom de Shadow Project, Rozz décide de renommer le groupe Daucus Karota. Rozz chante pour la tournée, Accompagné de Brian Butler à la guitare, Mark Barone à la basse et Christian Omar Madrigal Izzo à la batterie. Pour un show, Gitane DeMone vient en voiture jusqu’en Allemagne depuis sa maison d’Amsterdam pour revoir Rozz en backstage. Le maxi vinyle Shrine de Daucus Karota est enregistré en 1994 avec Mark Barone (basse), Christian Omar madrigal Izzo (batterie) et Roxy (guitare). Les Daucus Karota retournent en Europe pour une tournée d’un mois en novembre 1994, avec Gitane DeMone. Pendant la tournée, Todd Dixon est à la batterie, Mike Saavedra à la basse et Brian Hansen à la guitare. Brian remplace Rolf Donath, qui avait été guitariste du groupe pour quelques concerts à Los Angeles et Mexico pendant l’été. Quand les membres du groupe apprennent l’assassinat de Jeffrey Dahmer en prison, ils dédient le soir même leur concert, à Amsterdam, à sa mémoire. Plus tard en 1994, Rozz sort un CD intitulé Neue Sachlichkeit sous le pseudo d’Heltir. On y trouve l’apparition d’Ace Farren Ford, Christian Omar Madrigal Izzo (percussions) et Aaron Schwartz (à la harpe). Le CD Dreamhome Heartache est enregistré par Rozz et Gitane DeMone à Gent en Belgique, dans la période du 28 mars au 5 avril 1995 avec la participation de Pieter Rekfelt. Le producteur en est Ken Thomas qui avait précédemment collaboré avec David Bowie sur Hunky Dory. Rozz et Gitane se produisent ensemble en avril 1995 et encore en décembre 1995. Ils font une tournée en au Royaume Uni en avril 1996. Le second album parlé de Rozz, The Whorse’s Mouth est enregistré en 1996, avec Rozz ( chant et basse), Paris (clavier et clarinette), Ryan Gaumer (chœurs), Christian Omar Madrigal Izzo (percussion) et Anne Marie (violon). Le CD, dédié à Jean Genet, est écrit par Gaumer, qui partageait la chambre de Rozz quand ils étaient tout deux très dépendants de l’héroïne. Dans le CD EXP, également enregistré en 1996 et où on reconnaît notamment Paris, Ryan et Ace Farren Ford, Rozz est à la basse. Erik Christides, l’ami le plus cher de Rozz, se suicide en 1997. Un show à sa mémoire est organisé au Perversion de Los Angeles le 6 janvier 1998. Ceci sera la dernière apparition de Rozz sur scène. Le 1er avril 1998, Ryan, qui partageait la chambre de Rozz dans leur appartement de West Hollywood, le retrouve pendu, sans mot d’explications. On ignore les raisons de ce suicide. Il est vrai que l’alcool l’affectait beaucoup mais, tout comme quand il prenait de la drogue, il savait gérer ses problèmes physiques ou ses émotions. La majorité de ses amis pensent que la date avait pour lui une signification profonde. Peu après sa mort, un mémorial est tenu au El Rey Theatre, et un petit nombre de proches parents et amis offrent ses cendres à la terre au Runyon Canyon. Le dernier projet de Rozz était un film, PIG, sorti début 1999. Nico B. le réalise et Chuck Collison en termine la bande son. En 2000 sort The Art Of Rozz Williams. Ce livre donne une histoire détaillée de la vie et l’art de Rozz. Le 1er avril 2001, pour le troisième anniversaire de sa mort, un mémorial public se tient au Hollywood Forever Cemetery à West Hollywood, Californie. Famille, amis et fans s’y retrouvent en masse. Une niche commémorative a maintenant été érigée dans la section columbarium du Hollywood Forever Cemetery. Au début, j'étais très exaltée de faire partie de Christian Death, de jouer les titres de Only Theatre Of Pain, de trouver les lignes de synthés et les cœurs qui s'harmoniseraient avec la voix de Rozz, d'être le témoin de ces rafales de fans sauvages aux concerts et toutes ces choses que j'ai vécues intensément. Mais étant enceinte, j'étais aussi très isolée, je ne pouvais pas sortir avec les autres, fumer. Qui plus est, j'ai souffert du manque de respect envers mon bébé et d'indulgence à mon égard. Si Valor a pu dire que Rozz et lui étaient les meilleurs amis du monde, cela est absolument faux depuis 1985. Quand Rozz a quitté le groupe, j'aurais voulu le suivre, mais je désirais aussi que mon fils connaisse un peu son père (Valor). Gitane Demone Rozz désabusé proposa un split amical aux autres membres du groupe. Il reçut la promesse de Valor qu'ils continueraient sous le nom Sin and Sacrifice. Quand j'ai décidé de quitter ce projet, je leur ai demandé de ne pas utiliser le nom Christian Death car c'était quelque chose d'important pour moi. Je n'avais aucun problème avec eux du moment qu'ils utilisaient leurs propres morceaux. Un an plus tard, j'ai vu qu'ils continuaient sous le même nom et qu'ils jouaient même les morceaux de Only Theatre Of Pain, des morceaux avec lesquels ils n'ont rien à voir. Rozz Williams Rozz fut vraiment blessé. Pas parce qu'il était jaloux ou inquiet que le groupe de Valor soit plus populaire, mais parce que Rozz considérait Christian Death comme sa création et qu'il y a mis son coeur et âme, sans compter sa musique et ses paroles. Todd Dixon (batteur de Daucus Karota) "J'ai pu voir Rozz Williams le 7 Novembre 1994, quand Daucus Karota et Demonix passèrent par Bordeaux. Il n'y avait pas enormément de monde, à peine une centaine de personnes, ce qui a donné un caractère plutôt special à la soirée. Après cette performance fabuleuse, pas mal de gens sont allés backstage dans une espèce de cave aménagée. Rozz semblait assez timide à premiere vue, mais très attentif et très courtois. Gitane, quant à elle, était assez décontractée... J'ai échangé quelques mots avec Rozz et Gitane. J'avoue ne plus vraiment me rappeller ce que j'ai pu dire, j'étais vraiment trop impressionné. En tout cas tout s'est déroulé dans une ambiance parfaite et ça restera sans problèmes un des meilleurs moments de ma vie."

Comments:
Article très interessant.
Vous m'avez appris beaucoup de choses sur Rozz, notamment les nombreux splits.
"Le nom est un détournement de la marque de vêtements Christian Dior. Juste un délire pour voir les initiales CD. "
Amusant.
D'autre part, je suis d'accord avec le fait de dire que Christian Death n'était plus le même groupe après le suicide de Rozz. Maintenant Valor et Maitri nous font un rock aux allures metal (j'apprecie cependant).
Quant à PIG, ce film est culte.
Bonne continuation pour la suite de votre blog. Je repasserais.


Angor.
 
Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?