mercredi, septembre 24, 2008

 

Starwatcher.

"Plus de 35% de l'énergie lumineuse émise sur la Terre éclaire les nuages et illumine le ciel en altitude. C'est ce halos diffus qui dénature la voûte céleste de nos villes les baignant dans une nuit artificielle mauve pâle et qui gêne considérablement l'observation astronomique. En moins de 50 ans, une grande partie de la population française s'est privée de la beauté de la voie lactée qui n'est plus visible tout comme 90% des étoiles... Les astrophysiciens et les astronomes amateurs, fortement gênés, dénoncent cette situation. Ainsi, ils se sont regroupés en associations pour aider les communes à diminuer leur éclairage mal adapté avec des réverbères mieux pensés et moins nombreux. La Terre brille dans la nuit. De nombreuses images de la Terre prises de nuit par satellite rendent compte d'une progression de ce phénomène "d'année en année". En France, seul un petit triangle dans le Quercy et une portion de la Corse ne sont pas encore envahis par nos lumières. Il est ainsi devenu indispensable pour les observations astronomiques de s'isoler loin des habitations et en altitude. Car même dans les petits bourgs, on s'acharne à déployer de plus en plus un éclairage pas forcément voulu par les habitants et de surcroît souvent mal adapté. Début 1990, des études commencent à prendre en compte les nuisances et les dépenses liées à l'éclairage public. En 1999, 27% des collectivités territoriales françaises s'étaient dotées d'études en ce sens : Charte Lumière, Plan Lumière... Actuellement, plus d'un tiers des communes se sont engagées. Le programme GreenLight est une action volontaire pour préserver l'environnement qui encourage les consommateurs d'électricité du secteur non-résidentiel (publics et privés), référencés en tant que partenaires, à s'engager auprès de la Commission Européenne sur l'installation des technologies d'éclairage à rendement optimum dans leurs équipements quand le choix technologique est économiquement rentable, et la qualité de l'éclairage maintenue ou améliorée. A ce jour, le projet a gagné la confiance de centaines de partenaires et d'adhérents dans toute l'Europe. Force est de constater que la grande ville demeure de plus en plus un environnement artificiel où même les étoiles sont difficilement perceptibles à cause de sources lumineuses bien trop nombreuses, parfois inutiles et souvent mal conçues... Dans ces conditions, il est facile de comprendre pourquoi les observatoires sont installés dans des zones désertiques loin de toutes perturbations atmosphériques liées aux activités humaines. De plus, les effets supposés de la lumière artificielle sur notre santé sont assez préoccupants bien qu'encore peu relatés et confirmés. Ainsi, le citadin qui oubli et ne comprend plus la "nature" se trouve de surcroît dans l'incapacité d'observer le ciel et ses étoiles qui ont pourtant fait rêver d'innombrables civilisations et portent de plus en plus l'espoir de l'humanité."

Comments:
My best congratulations for your superb site! Perfect !!!


 
Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?