mardi, septembre 16, 2008

 

Fuckboroughts, 2nd avenue.

Comment tout ça à commencé ? J’en sais rien. Je crois que ça n’a pas toujours été comme ça mais je n’en suis plus certain. Laurence dégringole. Mylène trouve Claire très jolie et encore très jeune. Ce qui est vrai, elle est tellement belle. Ségolène laisse ses idées dans un frigo. Parfois je me demande si tout ça est vrai. J’ai l’impression que je vais me réveiller dans une minute parce que le réveil va sonner. Comme dans un brouillard. Le jour passe sans que je m’en rende compte vraiment. Les gens me parlent mais je n’écoute plus. Je pense. Trop. La nuit c’est là qu’elles arrivent ces putains d’idées. Et puis il y a les terreurs nocturnes qui font qu’on arrive à peine à bouger un orteil dans un linceul de sueurs froides. Que faire quand on ne sait plus compter ? Que faire quand il fait froid dedans alors qu’il fait chaud dehors ? Que faire quand personne n’a de mode d’emploi. Si seulement j’avais encore chaud dedans. Cette année je vais tenter la ceinture marron de Ju jitsu mais sans trop de convictions. Du coup ce soir c’est mon premier cours de Karaté. Les branlées me manquent. Envie de m’écrouler sur un tatami le souffle coupé. Ca me maintient en vie. Je crois que tout ça régule mon humeur et me permet d’avancer à ma manière. Le monde peut bien s'effondrer. Tant qu’il me reste les coups et la transpiration.

Comments:
Thank you so much for this useful and valuable information. Super your blog, congratulations!


 
Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?