jeudi, octobre 20, 2005

 

Magma.

Je connaissais pas, j'aime pas forçement. Mais par contre ca me fait marrer tout ce buzz autour d'eux alors que je galopais encore dans les bourses de mon père. "Christian Vander a dix sept ans quand il commence à jouer dans des groupes de rhythm n' blues. Le premier s'appelle Les wurdalaks (les vengeurs). Puis Les chinese, avec Bernard Paganotti. Les Chines deviennent Les cruciferius lobonz et interprètent quelques morceaux de Christian, dont l'un a pour titre Nogma. Ils chantent déjà dans une langue non structurée. L'un des morceaux, Atumba, présente une analogie avec la rythmique de Mekanik. La musique est inspirée de Coltrane, spécialement de " My Favorite Things ". Juillet 1967, Coltrane meurt. Vander a 18 ans, il décide de partir loin de Paris après avoir formé un groupe de rhythm n' blues. Il s'exile en Italie. Il trouve une place dans un groupe libanais, le Patrick Samson Set, puis quelques jobs avec Arthur Conley. Une nuit à Turin, à la suite d'un éblouissement, il décide de renter à Paris où il vivra chez sa mère. Jour et nuit, il travaille sa technique. Il participe au Festival de Jazz d'Antibes, où il joue avec Mel Waldron, Chick Corea, Dave Holland (le frère d’Alec hi ! hi !) et Jack Dejhonnette. Il ébauche Malaria au piano (enregistré sur le premier album). Vander continue de travailler dans des groupes et découvre un soir un saxophoniste fou : René Garber, aussitôt baptisé Stundher. Début 1969, Laurent Thibault contacte Christian pour une tournée de casinos avec Francis Moze et Zabu. Suite à cette tournée, il fonde Magma, en réalité le nom original : Uniweria Zekt Magma Comporedra Arguezdra. Les premières répétitions ont lieu aux studios Pathé Marconi à Boulogne avec Eddy Rabin au piano. Premier contact avec Claude Engle alors guitariste D'Omega. C'est une frénésie complète, pendant quinze heures d'affilé, ils jouent et rejouent Kobaia. A la même époque, Klaus Basquiz est chanteur du groupe de rock-blues Convention. Il intègre Magma à la place de Zabu. Après quelques mois de répétitions, le premier concert a lieu au Rock'n'Roll Circus. Christian remplace Eddy Rabin par François Cahen (Faton), il engage Paco Charleri et Richard Raux au saxo, Jacky Vidal joue second bassiste. D'octobre 1969 à janvier 1970, Magma s'enferme et se coupe du monde dans la Vallée de la Chevreuse à quelques kilomètres de Paris. Pendant cette période, les musiciens s'exercent jour et nuit. Teddy Lasry remplace Garber, Thibault décide de se consacrer à la production et abandonne la basse au profit de Francis Moze. Signature chez Philips le 1er avril 1970. Les répétitions se poursuivent jusqu'à l'enregistrement trois semaines plus tard. Le 6 mai, le disque est terminé. Le premier concert est donné à La Gaitée Lyrique. Au milieu des répétitions de 1001°c, Engel décide de quitter Magma, en même temps que Richard Roux et Paco Charleri. Teddy Lasry prend en main la nouvelle section de cuivres, composée de Jeff Seffer et Louis Toesca. 1001°c est enregistré au mois d'avril 71 au Château d'Hérouville, toujours par Philips (sortie de l'album au mois de juin). Au Festival de Montreux, ils rencontrent Giorgio Gomelsky par l'intermédiaire de Faton qui décide d'organiser une tournée dans les MJC. Le groupe joue à la Cartoucherie de Vincennes et au Théatre du Soleil, puis enregistre à Hérouville l'album Univeria Zekt. Magma enregistre la première version de Mekanik sur 45 tours. Un concert à l'Olympia finit la série des tournées françaises. Concert en Belgique et en Hollande. Epuisés par les galères incessantes, une bonne partie des musiciens quitte Magma (Faton, Seffer, Moze, Lasry et Toesca se retirent d'un commun accord). Christian trouve aussitôt de nouveaux musiciens. Jean Pierre Lambert prend la basse, Jean Luc Mandelier le piano, René Garber revient au sax. Il faut tout reprendre à zéro, le baptême a lieu au Sigma de Bordeaux. Début 1973, Christian, Stundher et Lambert découvrent Janick Top, il joue exactement dans l'esprit Magma Top remplace Lambert et travaille sur Mekanik dont les répétitions viennent de commencer. Magma part pour Oxford pour enregistrer les rythmiques de Mekanik. Claude Olmos remplace Marc Fosset, et un choeur de femmes apparaît pour la première fois (avec Stella). Enfin l'album est publié. Aussitôt après, en juin 1973, une tournée américaine est programmée pour la promo de Mekanik. Quelques concerts au Festival de Newport à New York. A peine de retour, ils repartent pour l'Angleterre jouer au Festival de Reading. Puis un concert en Allemagne. Au mois d'avril 1974, Christian, Klaus, Janik et Stella enregistrent la version définitive de la bande du film Tritan et Yseult. Après de nouvelles tournées en Angleterre et en Allemagne a lieu du 1er au 12 mai 1974 l'enregistrement de Kohntarkosz. Encore des tournées en Hollande, Angleterre, Écosse. Dix jours avant trois concerts au Gibus, Top et Grailler rangent leurs instruments. Un concert parmi les plus extraordinaires de l'histoire de Magma a lieu à Colmar avec Top, Bikialo (son fils jouera dans Hélène et les Garçons, bou !), Klaus et Christian. Dans le groupe qui assure la première partie, ils remarquent un guitariste, c'est Gabriel Federow, qu'ils contactent aussitôt rentrés. Didier Lockwood intègre Magma, Christian rappelle Bernard Paganotti qui jouait avec lui dix ans plus tôt. Après quatre mois de répétitions, nouvelle tournée anglaise qui précède la série de cinq concerts à la Taverne de l'Olympia où a lieu l'enregistrement du double album live. En septembre 1975, Jean Paul Asseline laisse la place à Patrick Gauthier qui restera un an dans le groupe. Au mois de mai 1976, Udu Wudu est enregistré avec Top, Mickey Grailler, Paganotti et des musiciens extérieurs. Mi-1976, la séparation est décidée. Lockwood reste encore quelques temps pour répéter avec le nouveau groupe composé de Top, Grailler, Federow, Klaus et Christian. Des heurts apparaissent très vite entre Top et Vander. Janick préfère en rester là, Grailler le suit. Début 1977, de nouveaux membres intègrent Magma. Clément Bailly à la seconde batterie, Guy Delacroix et Jean De Antoni ainsi que Patrick Moraz. L'appui rythmique d'un deuxième batteur permet à Christian de jouer du piano et de chanter sur scène. L'année 1977 est très importante pour Vander. Elle correspond au nouveau cycle de Magma, au terme de sept années d'existence intense. De septembre à novembre a lieu au Château d'Hérouville l'enregistrement de Attahk avec René Garber, Guy Delacroix, Tony Russo, Jacques Bolognesi et Christian. En 1979, Christian forme un groupe parallèle et complémentaire à Magma, Alien Quartet avec Benoit Widemann, Patrick Gauthier, Jean Pierre Fouquey et Dominique Bertram. Ce groupe deviendra le Trio Vander avec Michel Grailler et Alby Cullaz. Deux albums du trio, Jour apres jour et 65! sont gravés entre 1990 et 1993. Le trio, composé aujourd'hui d'Emmanuel Grimonprez à la contrebasse et Emmanuel Borghi au piano, se produit régulièrement en France et en Europe. En 1980 Christian semble vouloir tourner une nouvelle page de l'histoire de Magma en présentant sur la scène de l'Olympia les différentes formations passées pour arriver à un nouveau groupe. C'est à cette occasion que Magma a enregistré Theusz Hamtaahk.

Comments:
Juste comme ça, le gars qui vient sur ce blog et qui habite LA LOUSE :
Ca te fais pas chier d'habiter dans un bled avec un nom à la con ?

Les habitants c'est les loosers ?

En vous remerciant bonsoir.
 

This is my first time I visit here . I found so many interesting things in your blog especially its discussion. From the tons of comments on your articles, I guess I 'm not the only one having all the fun here! Keep up the good work.
voyance par mail
 
Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?