mardi, janvier 19, 2010

 

p23.

Contrôle technique à la con. Quarante minutes à tuer. Un numéro de Elle sous la main, je tombe sur ce qui semble être, vu la date de parution du bordel, une de ses dernières interviews. Visiblement tout le monde sait que c’est la fin. La journaliste aussi mais n’a visiblement pas le droit de le dire. Elle se demande comment faire ça bien, sans blesser, sans gêner, sans pathos.
- Une phrase pour vous définir ?
- Je m’appelle Alain Bashung et je chante parce que la vie est courte.
.
Cette phrase me terrasse.
.
Chantons alors.

Comments:
hypocondriaque. :)
En plus tu écris ça et tu passes ta soirée devant "une famille mes couilles"... la profondeur c'est plus bas mon coco!
 
les merdes me détendent. Tiens d'ailleurs plus de nouvelles de Fabio Montale ni du Commissaire Valence....

Dommage.
 
Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?