samedi, janvier 16, 2010

 

La douanière Rousseau.

Il fut un temps où Virginie de Clausade (blonde cuirée-cloutée-tatouée) criait sur tous les toits et surtout chez Ruquier qu'en tant que fidèle activiste-sympatisante de la cause féministe tendance Alonzo, elle n'irait jamais faire la potiche soumise chez qui que ce soit et surtout pas chez ce connard d'Arthur sur TF1. Si ? Et ben cette même Virginie de Clausade, celle-là même qui s'essayait à la critique musicale et littéraire pour "on a tout essayé" ben elle choisie le questionnaire "people" au grand concours des animateurs (arrive à faire moins bien que Benjamin Castaldi) reconnait un tantinet agaçée que ce grand moment télévisuel rélève sa vraie nature "mais j'y connais rien en musique !" et quand on lui demande "de quel pays Charles Aznavour est-il devenu l'ambassadeur en 2009 ?" et bien nooooon Virginie je suis désolé de te dire que noooooon ce n'est pas "Armani"... Voila, voila, pas grand chose à dire sinon que je n'aime pas Virginie de Clausade et que je trouve que Taboo des Black eyed peas ressemble fortement à une Olivia Ruiz sous hormones.

Comments:
Une journaliste comme elisabeth levy était intelligente et engagée contre le sionisme et contre tous les racismes, ça donnait de l'espoir quand on la voyait, elle parlait de paix... maintenant elle ment éhontément et réchauffe les vieux plats de l'extrême droite israélienne pour le criff... quand la doublure est en velour et or on retourne sa veste avec beaucoup de facilité, rien d'étonnant.
Ta virginie de clausade à côté n'est qu'une petite prostipute de la tv et c'est leur rôle après tout de se vendre. Surtout pour une féministe, elles sont les trotskistes de la guerre des sexes...
 
Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?