lundi, février 04, 2008

 

Frigo window.

Je sais pas pourquoi hier je pensais au V3. Les joies de la vie en village universitaire… les trajets à cinq dans des voitures automatiques, la déprime du dimanche soir, les chiottes pourries où il faut trois rouleaux de PQ pour poser une fesse, des chambres ridicules où bien sûr il n’y a aucune isolation phonique ni thermique, des douches où les murs sentent encore le sperme du raggaman jovial et amoureux qu’est passé juste avant, des cuisines ruinées par les espingouins et leurs tambouilles rances. Les cafards, les blattes, se goinfrer de steaks froids/frites molles du lundi au vendredi dans des RU de merde. Un ancien pote qui, poursuivi par quelques jeunes sportifs de Saige Formanoir avait passé la nuit dans un arbre. Les soirées Erasmus, courir entre les préfab' pour éviter les fafs. Aristide mon voisin réunionais qui essayait à 4h du mat’ de convaincre sa voisine coréenne qu’il était un très grand marabou dans son pays : "Touche mon sexe et tu vivras cent ans" Quand elle est partie, avec Fab nous avons trouvé dans sa poubelle : 3 dictionnaires français/coréen, des fringues Armani et un gode ceinture qui crache du lait…

Comments:
trop bon!
ah les douces années étranges des études en fac... le god ceinture qui crache du lait... le réunionnais était peut-etre magique au niveau de l'anus aussi? on sait jamais avec la magie...
 
Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?