jeudi, octobre 09, 2008

 

Fuckboroughts, 7th avenue.

Après "Papillon noir" voici "flics" une production également trés sombre (pour du TF1), plus mature readers, des persos un brin plus complexes mais pas vraiment une séquelle du 36, quai des orfèvres de Marchal (tant mieux j'avais pas du tout aimé ) juste une histoire de chiens fous qui se reniflent le schtroumpf. Enfin tant qu’il y a du barbu et qu’on gicle Julie Lescaut moi chuis content… Je cale progressivement ma rentrée et du coup bientôt plus une case de libre… C’est marrant ça, dès qu’on ouvre les vannes les gens s’engouffrent… (flemme de faire Cocoon et Hushpuppies déjà fait et refait). Pour l’instant les seules choses qui m’intéressent vraiment dans cette cataracte de contacts restent les dates des Slogan/dodoz et de Tricky… vivement… Pourquoi ? Ben parce que. Bon en revanche, il faudrait vraiment que j’arrive à m’adapter aux nenettes qui font dans la programmation artistique. Par exemple voyez dès qu’il y a un spectacle (comment dire) à caractère social, vous savez ces spectacles qui parlent d’Alzheimer, du deuil, que des trucs super gaies bon ben à chaque fois ils pensent à moi… Enfin ça fait du public pas cher, trois bus de vieux qui payent leurs places et en voiture Simone… Alors à chaque fois je devrais dire "oh mais oui nous vous attendons comme du pain béni", "nous adorons vos programmations qui puent du cul…" "Oh mais oui je me charge de tout", et "bien sûr je vais remplir votre salle vide à pleurer…" Et ben non. "Comment ça non ?" Ben non voila. Alors la nana forcement ça lui plait pas "Mais Damoon, je t’explique ça fonctionne pas comme ça" (oui bon déjà en rêgle générale, j'apprécie trés moyennement le tutoiement) alors si un jour vous savez pas quoi glander et que vous voulez sacrément me foutre en pétard, n’employez jamais au grand jamais cette expression à la con : "Ah mais je t’explique, ça fonctionne pas du tout comme ça". Never. Parce que si vous n'avez jamais vu un Damoon en rogne ben là, ça serait l’occaz' voyez… Elle a rien à m'expliquer du tout, c’est pas moi qui vient la chercher alors elle est gentille avec ses comédiens poils aux dents, elle prends ses cliques et ses claques et elle va vendre son spectacle à Avignon. Putain. Oh et puis arrêtez avec la familiarité, qui, sous prétexte qu’on échange trois phrases sur MSN vous fait croire qu’on est à la vie à la mort et qui vous fait terminer vos phrases par "ptit pédé" (ben paraît que c’est amical) et tout un tas de trucs qui fonctionnent ptet' dans la grande famille du showbiz mais dont j'ai rien à carrer et c’est surtout pas dans une période où il faut pas trop me peser sur la bite. Vraiment pas le moment de me faire chier, croyez moi. Sacré Fernand Gravey, il avait raison quand il disait "plus je connais les hommes et plus j’aime mon chien"

Comments:
tu reprends du poil de la bête ça fait plaisir!
C'est terrible ton histoire de bus de vieux! Tu as le pouvoir ultime, celui de sucer des minima sociaux de vieux, c'est comme boire le sang d'une vierge!

Un jour un vieil homme bedonnant de magouilles vint à toi et te tint ce langage:
"Damoon tu as LE pouvoir : dès ce jour tu peux télécommander des hordes de vieux et leur soutirer leur minimum vieillesse chaque mois sous quelques prétextes fallacieux!"
Et puis il s'en est allé dans les bureaux dorés, rejoindre une magouille qui, belle, l'attendais.
 
Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?