lundi, décembre 03, 2007

 

Cowardcounty 36th district. (rayon au suivant)

Je déteste le lundi matin. Un lundi matin de décembre où il pleut. Je ne suis pas du genre à me démoraliser pour si peu mais quand même. Je déteste cette putain de période surtout quand en me levant je tombe sur Christine Lagarde et sur Daphné la dinde de Canal avec son sourire à la Oui Oui. Envie de me recoucher. Sur le sujet du téléchargement j’écoute des politicards déblatérer un discours fabriqué de toute pièce alors qu’ils ne savent visiblement pas du tout de quoi on parle vraiment. Tout ce que je sais c’est que les bibliothèques n’ont pas tués les auteurs, que les cassettes n’ont pas tués les artistes. Faites de beaux objets (moins chers) et on les achètera. Aujourd’hui c’est la réouverture des restos du cœur, la machine à chialer au moment de Noël. Lorie et Yannick Noah vont encore danser "la digue du cul" en chouinant. Les restos du cœur, l’idée qui arrange la gauche, le concept le moins démocratique qui soit. La charité c’est vraiment tout le contraire de la république. Pendant que les restos sont ouverts l’état s’engraisse sur le dos des donneurs genre : "donnez, donnez aux miséreux ça sera autant de thune qu’on vous filera pas". Impôt volontaire au même titre que la clope ou le Loto, la charité est aujourd’hui représentée par des stars en bout de course, qui ne voient là qu’une bonne opportunité de faire décoller leurs ventes. Ahhh l'opportunisme... J’ai du mal avec toutes ces conneries. Sinon hier j’ai enfin regardé "Profit" (merci les OliAlec) et je dois dire que c’est vraiment tout ce que j’aime, une ambiance à la Twin Peaks, Nathan Petrelli parfait en psycho costard taillé dans un bouquin de Brett Easton Ellis. La saison devenant de plus en plus irrespectueuse et politisée : arrêt de la série devenue trop embarrassante. Voila ce week-end c’était la première émission de la saison. C’est à croire que la direction avait oublié jusqu’à notre existence puisqu’il n’y avait même pas l’once d’un courrier qui nous était destiné. Espace rikiki pas facile de faire rentrer un Rodeo Mongol dans un si petit studio, en poussant les murs nous sommes quand même parvenus à quelque chose de décent. Au bout de trois titres : coup de téléphone du président de la radio, les réunions se plaignent du bruit. Ouah si c’est trop fort c’est que nous sommes sur le bon chemin, continuons. En revanche c’était assez difficile d’envoyer plus d’une dizaine de phoners avec une standardiste qui n’avait visiblement pas mangé depuis dix jours puisqu’elle dévorait un poulet tandoori avec les doigts et répondait au téléphone la bouche pleine…Ca va pas être facile de bosser avec elle.. Et mon comparse langue bien pendue qui était perdu dans les couloirs avec quelqu’un à blablater. Difficile aussi de retrouver la technique, quatre mois sans parler dans un micro et je ne sais déjà plus où se trouvent les boutons à monter et à descendre… Mongol Rodeo à joué 07 titres en direct, nous avons eu plus d’une dizaine de phoners avec entre autres : les formidables Microfilm (ex seven hate), Prototypes, Glow (et son gros con de chanteur Askan), Madinka (très bon), I am un chien (très bon groupe noisy), Museum, Felicia Atkinson (et le titre qui tue : Aberdeen), Glen Ropars du label "depuis la chambre", a guy in light, ce gros con de Jessie du groupe Fancy et My lullaby, pas eu le temps de faire Gonzales qui sera au canada pour l’émission du 28-12 donc le phoner est repoussé au 25-01, pas eu le temps également de faire les phoners de Mark Gardener, de Milo Lee ni même celui de Patrick Vidal ils seront tous programmés pour l’émission de décembre. Pour celles et ceux qui ont ratés l’émission, sachez que je mettrais en ligne l’émission de Novembre au moment de l’émission de décembre et ainsi de suite. Je sais pas si je suis très clair mais je crois que je ne suis jamais "très clair", alors le lundi matin… Sinon je trouve que Mongol Rodeo "Orchestra" ça fait quand même plus classe non ?

Comments:
non seulement j'ai raté la première, mais en plus il y avait chick... tout ça à cause d'un parasite qui m'a squatté et que j'ai viré le lendemain matin...

Avant c'était un mec bien et cultivé, avant quand il était étudiant en histoire, maintenant qu'il est serveur barman ce n'est plus qu'un mouton qui ne vit que pour dire "apéro" un des trois mots que l'alcool préserve encore dans son cerveau brûlé de gros con inutile.
La vie n'est pas simple, et ce n'est pas cet exemple qui va me dégouter du déterminisme... Le moindre choix est capital!
 
Ben ouais !! A quand un split sgle Maria Kalash/Mongol Rodeo ?
 
Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?