vendredi, juin 01, 2007

 

Bcity E.P.K (rayon draized one).

Je suis vraiment bluffé par cette saison de nouvelle star, déjà l’année dernière j’avais senti un frémissement de quelque chose d’intéressant, mais cette année je ne sais pas si c’est la présence de Julien Dore mais les interprétations sont ambigues décalées, plein de second degré. La démarche du jeune chanteur des groupes antifolk tendances John Spencer baptisés Dig up Elvis ou encore le Jean D’Ormesson’s disco suicide est vraiment parti dans un délire arty (comme dirait ce cher Manu) mais sans jamais tomber dans la caricature je pense que ses références sont intéressantes et que le gars est vraiment l’ovni hertzien du moment, attention on ne parle pas de clones de Steve Estatoff ni de Pierrik de-mes-fesses mais d’un vrai artiste qui pour l’instant jongle avec les covers. Autre surprise, une jeune fille au profil atypique et qui s’est fait sortir hier soir, mais qui a couché tout le monde avec sa reprise des "Yeux noirs" d’Indochine…Et enfin vous allez rigoler mais j’arrête pas de chanter du Christophe Willem…L’histoire du Death metal et du Grindcore est vraiment passionnante, parait que la chanteuse Aimée Mann à un lien direct avec ce milieu mais je suis pas encore arrivé au bon passage. On a vraiment l’impression d'une bandes de potes qui se lancent tout le temps des défis : jouer toujours plus vite, toujours plus fort, trop rapide pour articuler ? pas grave des hurlements suffiront…On est encore vraiment loin du Black et je sais toujours pas ou se situe le pont et qui à franchi la ligne…La rose fânée baptisée Bardot et le sapin électrique de Claude François ont très moyennement fait rire Sylvie Vartan. Malaise chez Cauet. C’est curieux mais Brialy va me manquer je pense, j’aimais bien ses anecdotes. C’est un peu comme la grand mère ça fait chier tout le monde quand elle raconte ses souvenirs mais dès qu’elle passe l’arme à gauche tout le monde pense à elle les yeux pleins de larmes, je l’aimais bien la mère Lachaise… Arditi disait qu’il y a 40 ans il se baladait sur les quais de seine avec sa petite amie et trois silhouettes se profilent face à lui en contre jour, au fur et à mesure qu’ils avancent ils découvrent Belmondo, Cassel & Brialy, trois jeunes au sommet de la vague, des demi dieux de vingt cinq ans à tout pêter, qui avaient tout, le talent, le succés, le charisme, la classe... des modèles dira t’il…Le duo "terminal beauty" de Serj Tankian avec les Rita est très réussi, d’ailleurs depuis quelques temps je redécouvre les System of Down avec, bien sur les deux premiers albums dont le formidable "Toxicity" mais le dernier double en date est vraiment une mine de titres laidback dans ta gueule et de ritournelles pop sucrée, j’adore ces mecs; je reviendrais notamment sur "Axis of Justice" avec Morello. Hier soir j’ai découvert trois noms sur lesquels je vais m’attarder quelque temps : Raymond Loery, Norman Bel Geddes et Hugh Ferris. J’aime toujours autant Bohringer, mais notre entretien est encore une fois repoussé, vu hier chez le gros chti de la une que Richard allait tourner dans 1er film de Danny Glover, j’ai peur qu’il en fasse trop des caisses sur le modèle "mes frères noirs"… Par contre j’aime toujours autant sa vision du monde et c’est vrai qu’une ville n’est jamais aussi belle que la nuit…Enfin ce qui se profile au PS me donne une lueur d’espoir, je pense que Delanoe ferait un très bon Président, vous ne trouvez pas ? Quoi ? oui candidat d’abord…Sinon il y avait un truc spécial hier ou quoi ? plus de 200 visites sur ce blog... Ouahh...

Comments: Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?