lundi, janvier 22, 2007

 

Misère 1 - Emmaus 0.

Hulot qui n’en croque pas, dommage j’imaginais déjà les titres des quotidiens nationaux : "pas de vacances pour Monsieur Hulot", ce dernier n’en sera pas, il se couche : pas de jeu. Le moustachu se gratte, il est contre les O.G.M. En 1964, il aurait fait campagne contre les avions à réaction, la masse populaire à toujours beaucoup débattu et manifesté contre la science et le progrès… Je suis toujours surpris par les évènements et leurs simultanéité, le rapport cause- conséquence, un être part pendant qu'un autre arrive… L’abbé Pierre meurt, Don Quichotte revient… Le cycle de la vie… Curieux manège. Samedi soir, j’ai retrouvé mes amis pour une soirée à Bordeaux, ça faisait du bien de se retrouver ensemble, c’est rare… Sans doute une des dernières fois… En tout cas j’ai passé un très agréable moment… Je réfléchis mais finalement mes meilleurs professeurs d’anglais s’appellent Beatles, Nirvana et Detective comics… J’ai craqué pour les deux éditions collectors de Superman (4discs set) et Superman II (avec le Donner's cut) même si j’avais déjà le dernier coffret… Et puis il a fallu que je passe devant ce fichu bac à soldes (d’ailleurs ne faudrait-il pas dire bac "de" soldes ?) et je suis reparti avec 21 grammes et Dead man… Et puis j’ai versé ma larme devant Rocky Balboa… Bizarre de dire ça, autrefois c’était la section C.P.P.N qui kiffait ce genre de films. Etre nostalgique de cette période veut vraiment dire que nous sommes tombés bien bas… Vendredi soir, j’ai eu Miggles des Popklub Arsenal, avec qui nous avons parlé du prochain album et de ses relations avec Pete Doherty mais j’ai quand même ouvert l’émission sur David Hallyday et ben ça faisait longtemps que j’avais pas eu un gars aussi incroyablement simple au téléphone mais je sais pas pourquoi j’arrivais pas à parler de son père, pourtant j’avais open bar sur la gestion de l’itw, mais il y avait un truc en moi je sais pas…. je n'ai pourtant pas la réputation d'avoir ma langue dans ma poche mais là, comment dire ? y a eu un truc bizarre qui faisait que j’ai pas pu prononcer une seule fois le mot "Johnny", à chaque fois je disais : "enfin tu sais… ton live pendant…. l’anniversaire…. de… ton… père…" jamais j’ai eu l’impression d’avoir "le roi David" (comme le chantait sa mère) au téléphone, encore merci à lui… Et puis je ne me cache pas pour dire que lorsqu’on entend "allo Damien, c’est David" sur son portable on est vachement fier… Finalement la vie prise en zigzag est plutôt comique…

Comments: Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?