vendredi, janvier 04, 2008

 

Cowardcounty Banana's district.

Pose un radar et je chercherais à l'éviter. Pose une caméra et ça va me donner envie de mettre des gifles. Le gouverment français invente la conséquence qui crée la cause. Le cinoche gratos ça permet de voir des films qu'on irait pas voir d'habitude. Bon en même temps y a pas des tonnes de films qui arrivent jusqu'à Bancal city... Hier j'ai vu le dernier Cronenberg "les promesses de l'ombre" et ça me fait chier de dire ça parce que dans sa filmo y a pas grand chose à jeter mais là je dois dire que je me suis quand même bien fait chier. Le film est grave mou du genou et on s'emmerde sec dans une histoire de journal intime complètement bidon avec le méchant prince qui est trés méchaaaant et le moins méchant qu'est en fait un gentiiiiiil parce que c'est un flic infiltré et même qu'en bon Rintitin il sauve l'enfant et roule une pelle à la blondasse à la fin. Rideau. Fin du film. Putain heureusement que c'était gratuit bordel de merde. Vendu comme ultra violent dans une scène particulièrement sanglante, je dirais que de ce film que c'est un faux polar boiteux dont la scène en question, un fight assez cheap avec un Viggo à oualpé, fait bien moins frissonner qu'un Corbucci... Et pour ce qui est du côté mobster du film, la mafia italienne est quand même vachement plus fun vous ne trouvez pas ? Dans le même trip je conseillerais la trilogie "Pusher" de Nicolas Winding Refn bien plus vénéneuse et subversive et pour l'esprit vintage & old school le tout récent "American gangster" de Ridley Scott sur le Harlem 70'.

Comments: Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?