lundi, décembre 17, 2007

 

Cowardcounty 41th district (Rayon God told me to)

C’est la fin d’année et comme chaque année l’approche des fêtes me déprime au plus haut point. Tout ce mélange de bons sentiments mielleux mélangés à l’odeur nauséabonde des grandes surfaces me colle la gerbouille. Du coup je reste chez moi et je regarde la rue en bas. La prochaine émission est le 28-12 et je n’ai pas du tout envie de la faire. J’ai pourtant une bonne dizaine de phoners assez intéressants et un groupe de jeunes plutôt sympa mais j’ai quand même pas envie de la faire. Je passe mon temps à regarder les grosses merdes CBS videos (le fléau, contretemps, les langoliers...) des adaptations de King qui durent trois plombes et le pire c’est que j’adore ça. Je me suis régalé devant "les vampires de Salem" l’adaptation par Tobe Hopper de Salem’s lot sorti jadis dans une version tronquée et écourtée de moitié (1h30 au lieu de 3h00). Et puis David Soul jamais vraiment sorti de son rôle de Hutch… Vu également "Le boulevard de la mort", hommage du fanboy aux doubles programmes, si on sort le côté revival nostalgie d’un certain cinéma d’exploitation, du thriller bisseux bande trouée et le fétichisme du pied que je partage avec le réalisateur pas grand-chose à garder, c’est long, bavard, plat et à part Kurt Russel les chiquitas aqui presente ne devraient pas rester longtemps dans les mémoires. En revanche j’avais raté "Zodiac" au cinéma d’où séance de rattrapage avec la sortie galette dans une version "plus simple appareil" en attendant la version director’s cut bourrée jusqu’à la gueule et prévue pour Janvier 2008. En regardant le dernier Fincher on à vraiment l’impression de faire une bonne grosse maquette de B52, les décors sont chiadés, les acteurs impecs et comme d’hab' le réalisateur impose un style visuel hors norme, les mouvement de caméras, chaque plan, les lumières et les dialogues font vraiment de ce film le JFK du realwhodunnit. Et puis ça fait plusieurs fois que je passe devant le "Troy dir/cut" de Petersen et les quelques critiques de Mad et de Dvdrama me donnent vraiment envie de voir ce que ça peut bien donner. Enfin vu "Meurtres sous contrôles" de Larry Cohen vendu ce mois-ci en supplément du mad, pitch imparable, acteurs et répliques cultes (Richard Lynch & Andy Kaufman), NY 70’s que demander de plus ? Je suis toujours à la recherche de patchs, vous savez le genre de trucs que nos parents collaient sur nos jeans troués… Ben quand j’en cherchais pas j’en trouvait partout et puis là on dirait que ça n’existe plus. Dommage. Et puis en bon addict de Ebay, je suis actuellement sur deux enchères qui, si elles se passent comme je veux, devraient me faire économiser pas mal d’argent et m’occuper une bonne partie de mes congés de Noël.

Comments: Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?