lundi, avril 16, 2007

 

Bcity E.P.K (v. bloody Mary).

Acheté le coffret "Shogun assassin" la trilogie avec Sonny Chiba. Trois films avec lesquels on reste constamment dans le même esprit que les Baby cart à savoir du chambara spaghetti avec une teinte un tout petit peu plus sombre encore le tout sous un verni disco étrange. Allez voir par vous-même. Acheté également "Wolf creek" qui reste à mes yeux le meilleur survival de ces dix dernières années (bon allez avec the descent quand même soyons honnêtes), trouvé aussi "le fantôme de l’opéra" de Dario Argento avec marqué Opéra en gros quel couillon je fais je croyais que c’était enfin l’édition française d’Opéra avec sa cultissime scène des aiguilles scotchées sous les yeux. Mais en fait non. Juste une récente bouse de my friend Dario (comme dirait Vitalic) qui ne vaut pas 1€. Et puis le Mad est sorti et je me gardais encore sous le coude "la culpa" (la faute) de la série "una pelicula para no dormir", vu le niveau des deux premiers ça semblait sûrement très difficile de faire mieux. Et c’est le cas, j’ai trouvé ce moyen métrage moins percutant que les autres, mais bénéficiant tout de même une réalisation extrêmement fluide. Egalement acheté "Le nouveau monde" qui est vraiment un film magnifique. Mais d’une lenteur… J’ai trouvé ça plus soporifique que l’histoire vraie de Lynch. Mais c’est vrai que c’est beau (allez on se casse) et puis j’ai acheté le DVD "Monster in live" de Dionysos. Je sais bien que ce groupe énerve mais pour avoir longuement rencontré les membres du groupe, j’ai trouvé façe à moi des artistes d’une patience extrême avec la même motivation que nous, les mêmes bases, le souhait de faire une musique honnête, claire, à mi chemin entre cure, John Spencer, Gang of Four et tout une ribambelle des références qui font d’eux un ovni sonore au milieu de la soupe actuelle. Mais surtout ce sont des artistes qui tiennent leurs promesses, qui sont fidèles en amitié, qui cherchent à développer une autre façon de faire de la musique, d’ouvrir les frontières et mettre en avant la scène indiepop française (Dirge, Maarten, Ana, etc…) et puis je crois qu’il faut voir ce groupe sur scène pour se faire une vraie idée. C’est la conception que je me fais d’un vrai groupe. Les mots de Mathias sont finement ciselés, le titre "Neige" me donne envie de chialer à chaque fois. Dionysos est un chic type.

Comments:
Merci pour ces conseils forts intéressants, cela fait vraiment plaisir de tomber sur des articles aussi intéressants que les votre ! Je vous souhaite santé, longévité, succès, bonheur et la paix du cœur.

Voyance gratuitement par mail


 
Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?