vendredi, avril 13, 2007

 

GaroGorille vs GaroGlock.

Alors bon faisons un rapide débrief de ce festival. Tout ce que je vais dire ici n’engage bien sûr que moi. Nous sommes d’accord ? Vendredi : rien à foutre donc je propose que nous passions directement à la soirée du samedi : Samedi 7 avril avec les Deftones qui livrent un set impeccable de professionnalisme. Rien à dire. Le feu. Vitalic chiant comme la mort ça pête pas là où ça devrait. La vraie grosse déception du festival. Par contre Joey Staar, lui, a littéralement "retourné la salle" comme dirait Pierre Guimard. Une incroyable claque scénique. Digitalism également et c’est pour moi LA révélation de ce festival. Les ogres de Barback : rien à branler. Aucun intérêt. Babylon circus expérience : Dirty Babylon Breaker (Création Garorock 2007) : Naze. Le principe de la création c’est bien mais encore faut t’il qu’il y ait quelque chose à créer. The Penelopes et John Lord Fonda les petits protégés de Vitalic qui se la racontent énorme mais qui ne pissent finalement pas très loin. Center of the Earth: Puppetmastaz vs Maniacx (Création Garorock 2007) Une autre création complètement bidon sans aucun intérêt. C.S.S : Incroyables de classe, de sobriété. Un groupe désormais incontournable pour un set toujours trop un peu trop court. Bientôt les sets des festivals feront 15 minutes et 3 chansons à force de faire des programmations de plus en plus grosses (c’est pas un marathon les gars !). Bientôt 80 groupes mais comme les journées ne font que 24 heures les groupes ne joueront que 8 minutes chacun, pas mal non ? Continuons. La république sauvage Création Garorock 2007. Là, je suis de mauvaise foi cette création était très intéressante. Alec Empire sera toujours Alec Empire moi je n’aime pas mais je respecte à mort sa démarche artistique et le type est toujours aussi charismatique. New bomb turks ben moi j’ai bien aimé pour ce côté rock sale, pur red neck et sa groupie à poil. Will Haven bof vu et revu des milliers de fois. Next. Undirector : Mr le Directeur vs Undergang (Création Garorock 2007) : nul, mais alors complètement foiré au suivant (et puis je supporte pas ce connard prétentieux de Mr le Directeur). Hey Gravity : Terriblement créatif, incroyable prestation scénique, super interactivité avec le public, Fabien revient enchanté de l’interview, une excellente note donc pour ces joyeux drilles. Izia est également incroyable, sa voix cisaille la ferraille, Joey, au milieu du public, bloque comme le tout reste de la salle. The Lost Communists (la "Francis connection") déjà vu autour des Bellrays. Ben j’ai trouvé ça comme la première fois : sans grand intérêt avec en prime l’envie de gifler le Charlie Oleg au piano. Cosmik connection, Tilly & the Wally and the Wall, Darga, Spooky Jam : pas vu parce que pas envie et puis rien à foutre. Reste un groupe vraiment intéressant : Galaxie 500 qui, je pense, fera encore longtemps parler de lui. Passons si vous le voulez bien au dimanche. Laurent Garnier : ben c’était du Lolo Garnier… Comment ne pas aimer ? Comment critiquer un type aussi respectable que ce gars là ? Asian dub Foundation : Momo était tout content que l’ancien chanteur soit revenu, moi j’en ai un peu rien à foutre. Passé ma période Delhi royal & patchouli. Sorry. Arrive Public Enemy. Que dire ? Je ne suis pas un grand fan de rap mais là c’est bien plus que du rap c’est du rap-papa old school, je crois que c'est Fabien qui a trouvé le mot juste c'est "comme une vieille carte postale" qui fait toujours plaisir à voir. Et puis Chuck D et Flavor Flav ouah. San Severino : provoc avec le public, j’aime bien ce côté-là mais ça s’arrête là. Olivia Ruiz rien à foutre mais bon les nénettes qui étaient avec moi m’ont obligées à voir ses 5 titres live (quoi pas plus ?) ben non pas plus "Quand j’entend parler de Marmande je pense à un type avec un gros ventre" dira -t elle par la suite…Si elle savait... Et puis d'ailleurs elle raconte un peu n’importe quoi ("Je venais au Garorock il y a un peu plus de dix ans"), je ne suis pas vraiment convaincu qu’elle soit déjà venue en fait et je l’ai trouvée assez, comment dirais-je "acide" dans le studio de Ray Cokes ("L’organisation de ce festival laisse à désirer, le son est pourri, les conditions de concert sont très délicates, pas un restau ouvert à Marmande, il n’y a rien ici") tout ça pour dire qu’en fait non seulement j’aime pas ce qu’elle fait mais en plus elle se la pète quand même un peu trop la petite et puis entre nous c’était honnêtement pas terrible sur scène et ça n’avait, je crois, rien à voir avec la qualité du son. Hexstatic : Pas vu. Rhinocérose : Annulé (vraiment dommage car j’adore leurs productions), Q.Bert enterre le Vitalic de la veille. H Kayne pas ma came mais ils adorent les micros parfois même un peu trop (ils avaient squattés notre studio pendant tout la durée du festival l’année dernière). M.A.P : pas ma came. Boys noize : pas vu. Missill jolie. Bon set. Préféré l’année dernière. Babylon circus : Je ne supporte pas ce groupe. ZZZ : pas vu. Nevrotic explosion : pas vu. Nelson : pas vu, mais Momo à trouvé du Joy Division dans ce groupe ce qui à fait beaucoup rire Fabien. UHT° : Pas vu. Winston Mc Anuff & the homegrown band, la frange Réolaise venu pour ça était aux anges. Moi pas. Undergang : Pas du tout ma came mais le gars est vraiment sympa. I love UFO : j’adore ce groupe. Vraiment. I love carrément UFO. Incroyables sur disque. Formidables sur scène. Autre grosse claque. Standard : pas vu. Adam Kesher : les petits bordelais restent toujours intéressants. 0800 : du rap pénible pour prout-prout V.I.P. Mais rassurez vous, mes propos ne comptent pas… Regardez Hop ! Je ne suis déjà plus là.
Ah ben si.

Comments:
Félicitation à tous ceux qui veillent pour le bon déroulement de ce magnifique blog !!

voyance en ligne gratuite


 
Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?