vendredi, février 16, 2007

 

B.city E.P.K (v.satan instinct).

Vraiment pas un bon mois pour faire des économies, grosses salves DVD : "the Devil’s rejects" à tout du dvd parfait, un film simple, efficace et magnifique, bonus à profusion, deleted scenes qui méritaient vraiment de figurer dans le final cut, (notamment celle avec l’infirmière), making of qui ressemble à un vrai making of et pas de l’autopromo à deux balles. Rob va chaque fois au plus simple, trois bouts de ficelles là où Roth en fait des caisses. Pas de sang si c’est pas justifié, pas de fight si c’est pas justifié, décors épurés à l’extrême… et puis Rob justifie à lui seul l’achat du film, c’est la revenge du Kool ce gars là... Sortie du collector des "Pirates des Caraïbes 2", au cinéma j’avais vraiment aimé ce second volet qui était l’"empire strikes back" de Verbinski, je me demandais ce que ça allait donner sur support dvd et ben une nouvelle fois j’ai adoré, un film pop corn qui pête de partout, fun au possible, plein de second degré, des privates jokes en veux tu en voila et dans un blockbuster swashbuckler (mon dieu ces mots) c’est pas tous les jours dimanche (Depp joue avec la caméra et se colle à un canon version "regardez j’ai une énorme biteuu"), moi ça me fait marrer, il y a plein de trucs comme ça qu’on voit pas la première fois. Sortie également chez Seven sept de "Saludos hombre" excellent Spaguetto couplé avec un bouquin sur la genèse de ce genre transalpin, bien foutu (sorti en parallèle : le même bouquin mais avec deux films de Pirates + un bouquin). J’avais jamais vu "Terminator 3", sans doute parce que je saturais un peu et que je trouvais que la nénette en TX le faisait pas du tout et elle ne le fait effectivement pas du tout par contre je trouve que l’histoire est quand même bien fichue avec un twist final qui relance super bien la franchise. L’apocalypse partout sur la terre certes mais après ? la guerre des machines en trilogie genre "days of the future past" ça aurait quand même de la gueule non ? Mais en gros le film est quand même pas terrible… Sauf que je trouve que le John Connors du 3 ressemble vraiment à Michael Biehn… Ce soir radio avec une itw sur la carrière de Jérôme Soligny, ses deux bouquins sur Bowie, ses compositions pour Daho et "Lullaby the sea", nous aurons Michal (oui, celui qui a volé l’orange du marchand) avec un album vraiment bien fichu qui s’intitule "all alone with ma gueule" que je trouve assez intéressant, nous aurons ensuite Charles Baptiste qui sort un album chez Coming soon, Dam fortune, Bunker palace Hôtel et TV guests. Ca tourne sur les platines de Lullaby : Peppermoon, Porcelain, Fred Jimenez, Daria, a singer must die, Lucid Ann, That fucking tank, Pilot to gunner, I hate your freedom, Last letters, Drive like Jehu, the wardens, god fires man et lug-na.

Comments: Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?