mercredi, février 25, 2009

 

Fuckboroughts, 27th avenue.

Commencé la journée d’hier par l’évangile selon st Xavier Bertrand qui reprenait les fondements de la vie active avec un sale goût de rééducation sociale post lavage de cerveau. Dans les quatre vérités du matin, il nous expliquait, entre deux sourires niais, l’immense avantage d’avoir un SMIC puisqu’on a la chance de le toucher chaque mois. Incroyable. Oui Oui. Sous entendu vous n'avez qu’à aller en Corée si vous etes pas contents. Tiens à nouveau ce goût amer dans le fond de la gorge, il revient de plus en plus à chaque fois que j’entends le gouvernement s’exprimer, d'abord un petit goût de bile puis une vive douleur dans mon fondement. Des stigmates. Déjà la veille au soir j’avais constaté que : 1) U2 avait détrôné Dire Straits au palmarès des artistes UMP et que 2) j’ai salement vieilli. Bon ça fait très longtemps qu'on sait tout ça, on le sait qu’ils pratiquent une pop inoffensive qui rentre et qui sort comme papa dans maman, presque à en oublier qu’un jour il y a eu Boy et War. C'est triste la routine musicale. La tournerie en rond. Ceci dit, nous vivons une époque formidable et c'est pas moi qui le dit. On voit Maître Capello en face de Marylin Manson, Bono devant Denisot et Ariane Massenet qui parle du rôle du Comédien dans Watchmen comme si elle parlait de Depardieu dans Bellamy. Etrange. Des smileys tachés poussent un peu partout au bord des routes et sur des 4/3. On se croirait presque revenus en 1989. Est-ce une bonne chose de voir ce film sur grand écran ? Tant fantasmé sur une hypothétique adaptation avec le who’s who de la distrib’ et tout le toutim. Je ne sais pas. Elle reste toujours dans un coin de ma tête cette histoire et tous ceux qui aiment les comics ont t’ils vraiment envie de la voir mal jouée entre deux bullet time ? et dans six mois louée ou piratée à Trifouillie-les-oies par des gros cons adorateur de tuning ? Je ne sais pas. On l’aimait bien cette intrigue parce que vénéneuse, anar, sombre, désabusée et personnelle. Elle correspondait à une époque de nos vies où le happy few partageait les mêmes références. Des codes. Des cercles (presque des parcours) initiatiques. Maintenant que l’homme à marché sur la lune que nous reste-t’il pour rêver ? Revenons à la journée d’hier, pour échapper à la doctrine présidentielle, je m’injecte de grandes razades de Yves Boisset (Canicule, Espion lève toi), de José Giovanni (le rapace, le trou et dernier domicile connu), de dvd musicaux pleins d’images qui bougent sur des dessins de J.Hewlett, des sons de Keenan et d’intégrales de Gungrave et de Paranoïa Agent. Plus tard dans la journée d’hier je regarde Laetitia Hallyday très déçue que Mickey Roucques ne gagne pas l’oscar. Pauvre Mickey Roucques. Flash Forward. Je mange devant un doc sur le gêne de la longévité enfin isolé, ça parle de vivre plus de 200 ans. Du coup je ne regarde pas mes brocolis de la même manière. Ais-je vraiment envie de vivre 160 ans de plus dans ce monde ? La blondasse qui parle à la population des 20 heures elle continue sur le virus de la grippe à qui on ne laisse que très peu de chances de survie. Merde il nous restait plus que ça pour nous sentir encore un peu vivants. Quelle chance de devenir vieux et biens-portants décidément. Ouaw. Je mange mon Bifidus actif en me disant qu’Obama est fan de Conan. C’est con mais quelque part ça me rassure. Alors je fais quoi ce soir ? Je fais joujou avec le bouton tout rouge ou je lis un comics ? Allez hop une bonne bd. Tiens Lagerfeld. Enfin quelque chose d’intéressant au milieu de ces tissus mal dégrossis. J’adore quand il dit ce qu’il pense le Karl. Des mots comme ça. L’homme des fistfucks de la main bleue. Jamais concerné - toujours de passage. Ca serait donc ça la gauche inconsciente ? La gauche pavlovienne. "La politique c’est amusant si vous en faites sinon c’est le café du commerçe" "Je n’ai pas le permis, c’est vulgaire et puis ça entraine des ordres : vos papiers, garez vous, sortez du véhicule, je déteste qu’on me donne des ordres et je ne supporte pas qu’on me parle sur ce ton". Je change de chaine. "Hey les amis notre émission est à présent terminée, on se retrouve demain à la même heure salut !" Ben voila une belle phrase à la con. Si on le retrouve demain à la même heure et ben l’émission en question elle sera finie. Ba oui. Je change de chaine. Sur un talk d'une obscure fréquence de la TNT je tombe sur Brice Hortefeu pour la prière du soir. Finalement la boucle est bouclée. Ce qui m’intrigue le plus avec Brice Hortefeu c’est qu’on à toujours l’impression qu'il revient du Ski.

Comments:
ne t'y trompe pas: si obama aime conan c'est qu'il est beau et musclé, conan est une réelle icône gay. ça me rassurerai plus s'il était fan de Ryad dans "beurs appart".
http://www.youtube.com/watch?v=JznV05B8hyc

Le bronzage d'hortefeux c'est à force de fréquenter lucifer, le porteur de lumière...
 
Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?